1. Secrets de couventines (7)


    Datte: 23/11/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: simson3

    Sœur Sophie et sœur Alicia, deux femmes dans la jeune vingtaine, se sont connues au couvent de la Congrégation Notre-Dame du Mont-Caramel, la première ayant amorcé son noviciat accompagnée de celle qui se prépare à prononcer ses derniers vœux.
    
    Alors que la grande aux cheveux noir de jais a décidé depuis longtemps déjà d’assumer pleinement son homosexualité, la rouquine qui fait l’objet de ses sentiments les plus tendres lutte toujours afin d’accepter le penchant lesbien récemment découvert chez elle. Car son cœur ne bat plus que pour cette sœur en religion qui lui a déjà avoué à mots couverts l’attirance et l’amour qu’elle éprouve à son égard.
    
    Sophie, en effet, n’est plus la même en présence d’Alicia. Elle peut toujours compter sur sa nouvelle sœur en religion pour la conseiller, la cajoler et aussi la consoler quand elle en a le plus besoin. Elle se sent en sécurité dans ses bras, au cœur de ce monde ecclésiastique où il se passe des choses bizarres pour ne pas dire franchement inquiétantes.
    
    Après avoir servi sa première fellation à l’aumônier Réal Fontaine, un cunnilingus à la bibliothécaire du couvent ainsi qu’un débridé léchage anal à mère Gertrude en présence de la mystérieuse dirigeante de l’institution mère Ève, la jeune novice redoute de plus en plus de nouvelles situations de débordement.
    
    Certes elle s’attendait à devoir faire preuve d’humilité et d’obéissance en s’intégrant à sa nouvelle vie religieuse, mais nullement à de l’humiliation comme ce fut ...
    ... le cas une fois encore alors que, nue et exposée à la vue et aux remarques de toute la communauté, elle avait dû récurer le plancher qu’elle avait souillé de boue au retour de sa corvée de jardinage.
    
    Mais revenons plutôt à nos amours. Oui, Sophie aime Alicia pour toutes les raisons énumérées plus haut et se voit de plus en plus difficilement vivre sans celle qui est devenue sa protectrice. Elle en conclut donc qu’elle devra pleinement s’assumer comme lesbienne afin de pouvoir enrichir et rehausser sa relation avec cette fille si bienveillante.
    
    Sophie est aussi, nous le savons tous, une petite gaffeuse à ses heures, sa bourde du dernier chapitre en ayant justement fait la démonstration. C’est donc ainsi que nous la retrouvons ici dans cet épisode…
    
    — Tu n’étais pas à l’office de cet après-midi? lui demande Alicia qui la retrouve alitée à son retour dans leur chambre commune.
    
    Sophie repose sur son lit, un mince drap de coton la recouvrant. Les yeux tristes, elle demeure silencieuse.
    
    — T’es malade? Qu’est-ce que t’as?
    
    — Oh, Alicia, gémit enfin la pauvre, je suis si désolée, pardonne-moi!
    
    — Mais de quoi? demande l’autre en s’installant tout près sur une chaise.
    
    Ne pouvant retenir davantage ses larmes, Sophie retire le drap la couvrant. Une camisole de coton blanche est son seul vêtement, la fille exposant ainsi toute son intimité à sa voisine de chambre. Tentant d’étouffer ses pleurs, elle replie les genoux vers le haut, laissant deviner la cause de son ...
«1234»