1. Nos pulsions taboues de couple (4)


    Datte: 22/11/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Mimaxxx

    Le lendemain Noé est rentré chez lui. La journée est passée rapidement jusqu’au soir où Laura et moi avons décidés de préparé le repas pour manger avec son frère et Marie. Pendant qu’on préparé à manger, le jeune couple s’est joint à nous pour discuter et nous aider à cuisiner. Tout en lavant les légumes, Marie s’adressa à nous avec un air narquois :
    
    — Alors ? Paraît-il que vous avez passé une très bonne soirée hier ?
    
    — Ha, ça oui ! J’ai adoré la soirée, t’as raté quelque chose ! Lui répondit Laura.
    
    — J’ai cru comprendre, Maxime m’a raconté que vous avez fait passer une très bonne soirée à Noé ! C’était bien ?
    
    — Oui, il nous a fait de la peine le pauvre. Laura s’est très bien occupée de lui. Oui, c’était excellent si tu veux tout savoir ! Mais à t’entendre hier soir, j’ai cru comprendre que toi aussi t’as passé une bonne fin de soirée. Lui répondis-je.
    
    — Oui c’est vrai. Maxime m’a réveillé, il m’a dit qu’il était excité après avoir vous avoir vu. Ça m’a donné envie à moi aussi.
    
    — Envie de venir avec nous ? Lui répondis Laura en souriant.
    
    — Peut-être aussi, ricana-t-elle. Non, je voulais dire que ça m’avait donné envie de cul tout court, dit-elle. Mais je me demandais Mickaël, ça ne te rend pas jaloux ? Ça te fait rien de prêter ta copine à un autre homme ?
    
    — Si, bien sûr que ça me fait quelques chose. Ça m’excite terriblement. C’est quelque chose qui nous excite beaucoup tous les deux. On aime se permettre ces écarts quand nous sommes tous les ...
    ... deux ensemble. En plus c’est pas la première fois qu’on fait ça. Elle m’a déjà prouvé qu’elle n’était pas jalouse elle non plus. Cette fois-ci c’était à moi de lui renvoyer l’ascenseur. Leur dis-je l’air malicieux.
    
    Maxime qui n’avait pas dit un mot depuis le début de notre conversation s’assis près de sa jeune copine et commença à lui caresser le bras, une habitude qu’ils avaient tout les deux. Marie était également une très jolie jeune femme. Fine elle aussi, elle avait un corps tout simplement délicieux. Légèrement pus grande que Laura, ses petits seins me rappelaient pourtant les siens. J’avais parfois du mal à m’empêcher de lorgner sur son petit cul bien ferme sur lequel retombaient sa longue chevelure rousse. Elle avait les yeux marrons et le visage remplie de tâches de rousseurs qui l’a rendaient très séduisante en plus d’avoir un physique atypique. Sa voix fluette et délicate denotait avec la détermination dont elle faisait souvent preuve. Marie nous demanda alors :
    
    — Comment ça « renvoyer l’ascenseur » ?
    
    — C’est vrai ça ! La dernière fois c’était avec une fille, je n’y pensais même pas. Annonça Laura.
    
    — Quoi ?! Vas-y raconte, je veux savoir ! Nous aussi avec Maxime ça nous plairait de faire un plan à trois, mais on n’ose pas trop franchir le cap. Dit Marie.
    
    — Vous raconter quoi au juste ? Répondis Laura.
    
    — Comment ça s’est passé, comment vous en êtes arrivé là, avec qui c’était, tout ça quoi ! Dit-elle alors que Maxime avait l’air captivé par la ...
«1234»