1. Un si joli jardin


    Datte: 22/11/2022, Catégories: ff, fhh, hplusag, inconnu, copains, jardin, Oral préservati, pénétratio, Partouze / Groupe fsodo, confession, libercoup, Auteur: Patrik

    Blitz Stories 7 – Un si joli jardin
    
    En temps normal, bien que libertine depuis quelques années, je suis en général une personne assez prude dans mes élans affectivo-sexuels, je ne m’offre pas comme ça à n’importe qui, mais parfois j’ai mes coups de cœur, ou plutôt de queue.
    
    Les enfants étant partis du nid, mon mari et moi, nous nous offrons des extras ci et là. Depuis bientôt trente ans, je vis avec Gilles, mon mari. Je suis une italo-allemande, ce qui explique mon physique très méditerranéen et aussi ma grande taille. Mon germanique de père m’a prénommé Sandra et j’aime mon prénom, à prononcer à l’allemande, c’est-à-dire "sann-dra", avec la première syllabe qui rime avec Anne.
    
    Ces derniers temps, mon mari m’inquiète, je le trouve de plus en plus proche de ma copine, un peu trop proche, même si c’est moi qui ai facilité leurs contacts. Il faut dire que nos deux couples fricotent ensemble. On dirait que Géraldine veut vraiment lui mettre le grappin dessus, me laissant jouer avec son mari Bernard.
    
    Installez-vous une fois de plus confortablement que je vous raconte rapidement tout ça.
    
    Géraldine et moi sommes installées sur la terrasse, profitant à la fois du jardin et du soleil, allongées sur des transats. Il y a comme un air de vacances à l’arrière de ma maison. Sans complexe, je me laisse dorer nue au soleil, ma copine ayant gardé sa culotte de bain. Elle s’est copieusement enduite de crème solaire, une précaution nécessaire pour la rousse à peau blanchâtre ...
    ... qu’elle est.
    
    Nous papotons d’un peu de tout et de rien. Soudain, Géraldine aborde un nouveau sujet :
    
    — Gilles a envie de faire avec moi une sorte de gang bang, mais j’ai peur…
    
    Je me disais bien que depuis tout à l’heure, elle avait quelque chose à me dire mais qu’elle n’osait pas. Égayée, je lui fais remarquer un point de détail :
    
    — Tu as peur de faire un gang bang ? Mais tu en as déjà fait au moins un, lors du salon quand nous nous sommes rencontrées !
    — Euh oui, c’est vrai, mais le contexte, l’ambiance… enfin, c’était différent. De plus, tu étais là pour me prendre par la main…
    — Dans les deux sens du terme, en effet, ma Gégé…
    
    Géraldine ne semble pas très rassurée. Bonne âme, je lui explique :
    
    — Tu sais, Gilles est quelqu’un de très carré, il ne se lance pas à l’aventure comme ça sur un coup de tête. Il planifie toujours bien les choses. Bon, ça peut manquer parfois de spontanéité, mais en contrepartie, tu peux avoir confiance et te laisser aller, ma Gégé.
    — Oui, je sais qu’il est comme ça, mais j’ai peur de ne pas être à la hauteur.
    — Si ça ne te tente pas, tu lui dis non, et on n’en parle plus.
    — Mais Gilles va être déçu !
    — Oh, ce ne sera pas la première fois, ni la dernière !
    — Oui, mais j’ai pas envie de… enfin…
    
    On dirait que ma copine sous le charme dominateur de mon mari. D’ici là qu’elle en tombe carrément amoureuse ! Quoique… j’ai constaté qu’elle se comporte normalement avec Bernard, donc pas de remise en cause dans son couple. Ah, cette ...
«1234...9»