1. Dimanche après-midi bien chaud


    Datte: 18/11/2022, Catégories: 2couples, hplusag, fplusag, candaul, Voyeur / Exhib / Nudisme intermast, pénétratio, totalsexe, Auteur: ElodieParis

    Résumé des épisodes précédents :
    
    (Lire ou relire : «La rencontre », «Les seins d’Olga », «Le fist », «Cunnilingus », «Douche et dîner érotiques », «Ciseaux du soir », «Réveil du samedi », «Matinée de révisions », «Déjeuner et shopping », «Cocktail du samedi soir », «Sauna échangiste », «Dimanche matin : la revanche d’Elodie » et «Brunch dominical »)
    
    Philippe venait de sodomiser Élodie à la demande d’Olga. L’épouse avait finalement consenti du bout des lèvres à une relation entre ces deux-là, mais seulement par la voie arrière. L’hypersexuelle s’était fait jouir en les regardant, pour être en harmonie avec les orgasmes de son chéri et de sa petite amoureuse. Après ses derniers spasmes, Élodie avait vite retiré les pinces à seins qui lui faisaient désormais plus de mal que de bien. Olga les avait récupérées avec la rapidité de ceux qui reprennent vite aux autres ce qu’ils leur ont prêté. Et il n’y avait pas que les pinces à seins qu’Olga reprenait, son mari aussi lui revenait immédiatement de plein droit.
    
    — Allez hop, tout le monde à la salle de bain !
    
    Olga prit son époux par la main, laissant à distance l’étudiante les suivre. Toute seule, celle-ci se trouvait comme une conne. Olga voulait la rabaisser au statut de pièce rapportée, alors qu’Élodie était devenue si importante aux yeux de Philippe. L’épouse envoya son mari sous la douche et Élodie dans la baignoire, comme pour bien les séparer et les éloigner l’un de l’autre. Il ne fallait pas que leur union perdure ...
    ... à ses yeux.
    
    Le regard que Philippe adressa alors à Élodie n’avait pas seulement pour but de rassurer la jeune fille. Sans qu’il soit besoin de dire les choses, il envoyait plein de tendresse et de promesses. Philippe avait lui aussi envie de faire l’amour à Élodie. Il était instruit par des expériences précédentes où il avait cru pouvoir se passer de l’accord de son épouse et l’histoire s’était très mal terminée. Non seulement il voulait éviter une scène à cette timide gamine, mais surtout il voulait offrir à Élodie un moment heureux dont elle se souviendrait. Il fallait donc que son épouse, si possessive envers lui, consente à cette relation, qu’elle lui donne son aval, qu’elle soit le témoin de ces instants de pur bonheur entre lui et la petite. Cela supposait donc de ne pas brusquer les choses et d’avancer quand ce serait le moment, un peu comme il fallait qu’Élodie avance dans sa vie.
    
    L’étudiante, quelque peu confortée par ce qu’elle avait lu dans le regard de Philippe, s’assit en position fœtale dans la baignoire qui se remplissait. Cette eau chaude et moussante, qui montait lentement et recouvrait progressivement son corps, était délicieuse, après ce qu’elle venait de vivre. Cependant, Élodie n’arrivait pas à se détendre, se sentant frustrée par sa séparation avec Philippe, après des moments si intenses.
    
    Afin de penser à autre chose, l’étudiante prit un peu de distance sur la situation. En moins de deux jours, elle avait vécu des choses incroyables. Elle avait ...
«1234...10»