1. Fétichisme - Le visage


    Datte: 17/11/2022, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: Senteurs

    Cette fille est vraiment spéciale. Comme moi, elle aime beaucoup la pornographie et loin d’elle l’idée de s’arrêter à des catégories banales comme les gros culs, les MILF ou les scènes avec des livreurs, très populaires auprès de certains. Non, elle va beaucoup plus loin.
    
    On a beaucoup échangé sur ça d’ailleurs et on s’est déjà rencontré à maintes reprises. Bien que nos ébats sexuels étaient timides au début, on a vite dépassé le stade et l’ambiance des premières rencontres. On a essayé certaines choses assez spéciales et je me suis senti soulagé en ayant enfin la possibilité de vivre et explorer une sexualité sous des angles aussi variés que surprenants.
    
    Me voilà avec cette personne, débordante de douceur et de féminité. Un peu comme cette actrice japonaise dans ce film porno ou … hem hem. Non, je ne m’arrête pas parce que j’ai trop de pudeur ou que je n’ose pas avouer regarder du porno. Non, si je ne vous en dis pas plus c’est juste pour ne pas spoiler la suite … du film pornographique ! D’ailleurs reprenons, je suis avec cette fille et dès qu’elle s’offre à moi je m’approche d’elle et je commence à faire quelque chose qu’on aime bien tous les deux : je la renifle tel un canidé qui fait ça mécaniquement à chaque fois qu’il voit un être humain par exemple, à la différence que cela provoque chez moi une excitation. Comme une autre manière de « savourer » la personne en face de moi, ou du moins commencer à la savourer. Elle sent vraiment bon.
    
    Je commencé par ses ...
    ... cheveux lisses et soyeux. Les différents types de cheveux me plaisent presque tous autant. C’est vrai, il y a le coté doux des cheveux lisses et le coté disgracieux des cheveux rêches qui ne manque pas d’érotiser un moment et de le rendre plus sauvage. Mon sens de l’odorat est celui que je fais travailler le plus dans le sexe et cette fois-ci il n’a pas fallu beaucoup de travail pour savoir que la fille avec moi a utilisé un shampoing au parfum de cerises lors de sa dernière douche. On « sent » qu’elle s’est préparée peu avant ce moment.
    
    Comme je l’ai dit avant, ses cheveux sont la première chose que je veux sentir. Sans doute pour des raisons pratiques mais aussi pour ne pas commencer tout de suite par des zones plus excitantes… ! J’aime certains détails dans le sexe, même les plus petits ! Je regarde un peu plus la fille avec laquelle je suis dans les yeux, on rit un peu. Elle est japonaise. Je m’approche de nouveau de ses cheveux et là, je sens la chaleur qui s’en dégage. C’est comme qui dirait une douce « brise capillaire » aromatisée. Il en est de même pour son coup que j’atteins après m’être imprégné du parfum qui régnait plus haut. Cela a déjà mis quelques-uns de mes sens en émoi et a même commencé à m’exciter. Quoi de plus normal pour un obsédé des plaisirs olfactifs … ? Je ne sais pas ! En tout cas ce qui est sûr c’est que je ne veux pas laisser aux cheveux le loisir de m’exciter plus que ça !
    
    À présent, je sens le coup de la fille et lui fait un tout petit baiser, ...
«1234»