1. La dispute (17)


    Datte: 17/11/2022, Catégories: Transexuels Auteur: Faunus

    Cette séance commençait à s’éterniser, Éliane réalisait que contrairement à ce qu’elle pensait le métier de mannequin pouvait être fatigant. Elle avait chaud et ses muscles commençaient à manifester leur présence.
    
    - Éliane ! Ne sois pas gourde ! Allonge un peu tes bras. Oui, voilà, c’est mieux !
    
    Au fur est à mesure que le temps passait elle percevait un changement progressif dans le ton employé à son égard. Cela la surprenait, mais elle ne trouvait pas cela dérangeant, cela faisait certainement partie du jeu. Elle faisait en sorte de suivre à la lettre les instructions, pourtant chaque fois il y avait un détail qui ne convenait pas. Ce qui lui valait des remontrances de la part d’Anne, qui malgré tout gardait le sourire.
    
    - Aïe !
    
    Une claque retentissante venait de lui être assénée sur sa fesse, elle se retourna pour faire face à Anne. Elle la vit qui continuait à fonctionner son appareil.
    
    - Pourquoi ? Ça fait mal !
    
    - Ha ha ha ! Je n’obtenais pas un joli cambré, là, je l’ai eu.
    
    - Ha bon ? C’est un geste méchant, bon en plus, j’ai trop chaud. J’aimerais arrêter pour aujourd’hui. En plus, il se fait tard, tu as pris des tonnes de photos sans changer de pellicule.
    
    - Houlà ! Et bien, tu devrais sortir de temps à autre ma grande. C’est un appareil qui stocke une très grande quantité d’images sur un disque dur externe.
    
    En voyant l’air sérieux et l’assurance d’Anne Éliane fut certaine d’entendre la vérité. Le sourire charmeur n’y était pour rien, Éliane se ...
    ... sentait vraiment béotienne face à cette technologie. Tout en parlant, Anne venait de lui montrer quelques détails sur le gros appareil. Il était maintenant évident que cela correspondait à la description donnée. Pour appuyer ses dires, la jeune femme en riant lui donna un coup de hanche.
    
    - Je te crois sur parole, je n’ai rien compris à ton charabia. Mais là, j’ai chaud, remettons cela à une autre fois.
    
    - Tu as accepté d’être mon modèle, alors il n’est pas question d’arrêter. Donc ma belle, nous allons continuer, si tu as trop chaud retire ton tailleur. J’ai envie de découvrir ce qui se cache dessous.
    
    - Mais je n’en ai pas envie. Je ne peux me promener en petite tenue devant toi.
    
    - ENLÈVE-LE ! Ne joue pas les prudes. Bouge-toi !
    
    Éliane n’en crut pas ses oreilles, Anne avait parlé d’une voix forte qui lui retira toute envie de résistance. Elle sentit qu’une nouvelle étape venait d’être franchie, étrangement d’être commandée de la sorte ne la choquait pas. D’être malmenée verbalement la fit frissonner, par réflexe elle tourna le dos à la jeune femme.
    
    - Non, non ! Reste de face et prends ton temps pour retirer ces vêtements.
    
    Il ne lui restait qu’à s’exécuter en respectant les consignes, pendant ce temps Anne avait recommencé à appuyer sur le déclencheur. La jeune femme l’encourageait de la voix pendant que lentement elle retirait la veste puis la jupe du tailleur. Elle continua de remuer en cadence sur une musique imaginaire comme Anne le lui avait demandé. ...
«1234»