1. Moi et les filles (8)


    Datte: 13/11/2022, Catégories: Première fois Auteur: Seblebeau

    Chapitre 8
    
    Moi et le réveillon de saint sylvestre (3/3)
    
    En remontant, je me dirige directement vers le buffet où les entrées étaient servies. Cette partie de billard m’a creusé l’appétit, je me sers donc une belle assiette. Manon arrive à côté de moi et me demande :
    
    - Tu étais passé où ?
    
    - Au sous-sol avec Sandrine, on a discuté et joué au billard.
    
    - Elle a surtout jouée avec ta queue, la prochaine fois range mieux son string qui dépasse de ta poche. Me dit Manon dans le creux de l’oreille.
    
    Effectivement, un petit bout de dentelle rouge dépasse de ma poche. Je m’empresse de mieux le ranger. Manon reprend de plus belle :
    
    - Je vois que je ne suis plus la seul à ne pas porter de culotte…
    
    Je la regarde de la tête au pied. Il est vrai que sa jupe moulante ne laisse peu de doute au fait qu’elle ne porte rien en dessous. L’homme à la Shelby s’approche de nous et me demande si je ne sais pas où est sa fille.
    
    - Désolé, votre fille ?
    
    - Sandrine. Me dit-il
    
    Effectivement, je viens de faire le rapprochement entre le fait qu’il soit le frère de Rachel (la femme de mon père) et que Sandrine soit la cousine des filles.
    
    - Non désolé.
    
    Il est 23h30 quand on sert les plats de résistance au buffet. Tout le monde se précipite pour choisir soit du chaud soit du froid. Moi je n’ai plus très faim après avoir mangé toutes ces entrées. J’ai bu quelques verres du champagne aussi. Je me retrouve enfin près de Jade.
    
    - C’est interminable. Me dit-elle…
    
    - C’est ...
    ... clair, il y a trop de monde… ça me soul !
    
    - Tu es sûre que ce n’est pas plutôt le champagne ? Me dit-elle en rigolant
    
    - Peut-être un peu.
    
    Et nous partons tous les deux dans un fou rire incontrôlable. On est rejoint par Jade et nous passons un bon moment à rigoler à trois.
    
    Cinq, quatre, trois, deux, un, Bonne année ! Tout le monde commence à s’embrasser pour fêter cette nouvelle année 1993. Je fais une bise bien appuyée à Jade et qui me glisse doucement dans l’oreille :
    
    - Vivement que nous soyons seuls, car cette année promis je perds mon pucelage avec toi…
    
    C’est au tour de Manon qui me dit :
    
    - J’ai encore envie de ta bite et cette année je suis bien décidé a en profiter !
    
    Je vois Sandrine approcher à grand pas et me saute dessus. Elle m’embrasse à pleine bouche sans retenue. Elle se retourne vers les filles et leur souhaite une bonne année. La fin de soirée se passe doucement. Nous dansons, chantons et faisons les fous surs « Dur Dur d’être un bébé », le tube débile de cette année.
    
    Il est 5h30 du matin quand les derniers invités devant partir, nous dises au revoir. Mon père installe les couples dans nos chambres. Je suis surpris de voir le père et la mère de Sandrine prendre la direction de ma chambre. Je me tourne vers Sandrine et lui demande :
    
    - Tu dors ici ?
    
    - Je dors avec vous les filles. En prenant Manon et Jade dans les bras.
    
    Mon père revient et me dit que j’allais tout compte fais dormir sur le divan de la salle de billard et les 3 ...
«1234»