1. Le Projet De Groupe


    Datte: 24/10/2022, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byLucasDehi

    Je me présente, je suis Emmy DeNeuve. Jeune étudiante de 20 ans en fac de droit à Bordeaux. Blonde, fine avec des formes avantageuses, je n'ai pas à me plaindre. Mes études se passent plutôt bien et je profite de mes amis et ma famille dès que je peux. Mes parents sont de riches commerçants à Bordeaux et j'ai donc un train de vie plutôt aisé. En plus de ça, je suis plutôt bonne élève voire très bonne élève et beaucoup de personnes ne m'aiment pas à cause de tout ça.
    
    Je pourrai vous en citer plusieurs mais celle qui m'harcèle le plus et sans aucun doute Ines. Une jeune fille arabe de 20 ans elle aussi qui prend plaisir à m'humilier en public de toutes sortes de manières.
    
    Aujourd'hui, c'est vendredi, dernier jour de cours avant le week-end. Je rentre en classe de droit économique et me place au premier rang comme d'habitude. À la fin du cours, le prof nous donne un devoir express pour lundi prochain :
    
    -Vous devez faire un travail à 2 sur le thème du droit économique dans l'union européenne.
    
    Outre le fait que le thème m'a l'air ennuyant à mourir, le plus problématique est le fait que ce soit un travail à 2. Je n'aime pas partager mon travail et préfère tout faire moi-même pour être sûr qu'il soit bien fait! J'attends donc avec impatience la personne désignée par le problème pour être avec moi.
    
    -Emmy et Ines, vous ferez votre boulot ensemble!
    
    Je crois rêver, c'est pas possible, tout sauf elle! Je me retourne et je vois qu'elle me regarde avec un petit ...
    ... sourire en coin, elle a l'air de trouver tout cela très amusant.
    
    À la fin du cours j'essaye de négocier avec le prof mais rien n'y fait. Je me résous donc à faire mon boulot avec cette garce.
    
    D'ailleurs la voilà qui arrive...
    
    -Alors on va chez toi? Tes parents sont pas là? demande-t-elle pleine d'assurance.
    
    Je n'avais pas vraiment prévu d'inviter cette furie chez moi et pour tout dire, ça me déplaît fortement mais elle continue :
    
    -Allez, dépêchons nous, j'ai pas envie de traîner avec toi tout le week-end.
    
    Je bredouille quelque chose et fais un hochement de tête. Je ne sais pas pourquoi je n'ai même pas la force d'essayer de lui tenir tête sur le coup.
    
    On se dirige vers la voiture et elle s'installe sur le siège avant tout en étendant les jambes en dehors de la vitre.
    
    -Et fais pas ça, ça salit ma voiture! m'exclamai-je, choquée par tant d'aplomb.
    
    -Tais-toi! Je fais ce que je veux c'est clair? rétorque-t-elle
    
    J'ai envie de répliquer mais je me dis que plus vite on a fini ce projet, plus vite je serai débarrassé d'elle. Je prends donc sur moi et me dirige vers ma maison.
    
    Nous arrivons dans ma villa en banlieue. Ines siffle d'admiration et déclare :
    
    -Eh ben, vous ne vous faites pas chier vous. T'es vraiment une petite bourgeoise en fait.
    
    Je rougis sous cette accusation et m'avance pour ouvrir la porte. L'intérieur de notre villa est bien entendu aussi luxueux que l'extérieur et Ines ne tarde pas à me le faire remarquer.
    
    Je m'aperçois qu'elle ...
«1234...7»