1. Victoire : victime de sa luxure (1)


    Datte: 25/09/2022, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: Llamn

    Tout a commencé il y a maintenant 5 ans, en été, cette époque où elle et moi nous connaissions à peine, mais assez pour emménager ensemble. Nous nous étions rencontrés lors de nos études supérieures. Il faut dire qu’au départ, nous ne nous aimions pas beaucoup, mais, comme dit le dicton, les contraires s’attirent.
    
    Elle, c’est Victoire, jeune et belle fille d’une vingtaine d’années, blonde, 170 centimètres pour 62 kilos. Des yeux noirs, qui lui donnent ce regard perçant qui fait des ravages. Un corps de danseuse, musclé avec de très jolies courbes. Ses seins pointus, mais très sensibles, un sexe tout lisse que j’adore.
    
    Moi, c’est Alex, jeune homme de 23 ans, blond, 175 centimètres pour 75 kilos. Sportif entretenu, un esprit sain dans un corps sain. Je m’épile au maximum au niveau du torse, sous les aisselles, et bien sûr le sexe.
    
    Nous filions le bonheur parfait, en harmonie sur tous les points et particulièrement sexuel.
    
    Vic avait des envies et fantasmes assez classiques. L’envie de faire l’amour en extérieur, éventuellement le fait d’être surprise et regardée. Je m’apercevrai plus tard qu’elle a un don particulier pour assouvir mes désirs.
    
    Moi, j’avais des envies de trio, de bondage, et de soumission. Nous nous étions tout dit, nos envies, nos fantasmes, nos tabous, enfin c’est ce que je pensais.
    
    Après une grosse matinée de travail, je décidai de rentrer à l’appartement afin de faire une surprise à ma chérie. Une fois rentré, j’essayai de me faire discret ...
    ... afin de surprendre ma belle, mais personne dans l’appartement. Je me servis un grand verre d’eau, car la chaleur était très présente en cette fin d’été. Ce fut à ce moment exact que je commençai à entendre des bruits venant de notre chambre. Mélange de gémissements très distincts, et de voix d’hommes. Je me rapprochai de la porte et les bruits devirent plus précis. J’entendis Vic utiliser des termes crus, me laissant stresser à l’idée d’ouvrir cette porte, bien que déjà, la place dans mon caleçon commençait à manquer. Je pris mon courage à deux mains, et en ouvrant la porte, j’aperçus Vic, nue, les deux jambes écartées, les pieds sur le bureau laissant son intimité à la vue de tous !! Tous ? Oui, toutes les personnes connectées sur le site de webcam sur lequel Vic était en train de s’exhiber.
    
    Il lui fallut quelques secondes avant de se rendre compte que j’étais présent.
    
    D’abord surpris, car je ne m’attendais pas à ça en rentrant plus tôt, mon esprit commença à se satisfaire pleinement de ce spectacle, me laissant divaguer à mes fantasmes...
    
    Rapidement, Vic, rouge de honte ferma l’ordinateur, se leva et se confondit en excuses. Sur le coup, j’allai pour lui dire que ce n’était pas grave, que j’étais simplement surpris, mais ceci aurait été trop facile. Lorsque nous avions échangé sur nos passés et nos fantasmes, elle ne m’avait pas précisé qu’elle aimait être exhibée ainsi.
    
    Je décidai donc de ne rien laisser paraître et je lui ordonnai :
    
    — Montre-moi donc ce site ...
«123»