1. Doriane (5)


    Datte: 23/09/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: zooph34

    Calliope
    
    Les journées suivantes se sont bien passées, nous nageons dans le bonheur, les couples se sont formés définitivement, plus de contact avec Doriane ou Luce, je suis complètement accaparée par Camille, je ne peux passer deux minutes sans elle, c’est devenu ma drogue. Vers la fin août, elles sont obligées de changer leurs plâtres, leurs muscles ont fondus et les plâtres bougent. Mais les vacances ont une fin, il va falloir s’organiser surtout que Luce entre en fac et doit aller à Toulouse toute la semaine et ne rentre que le vendredi soir par le train. Doriane attend la fin de sa guérison pour la rejoindre et commencer son année universitaire.
    
    Avec l’aide de la sécu, nous engageons Calliope, une garde malade, qui passe ses journées chez nous, nous la logeons. Le jour où elle arrive, elle est un peu étonnée de nous voir nues autour de la piscine, mais ça ne la dérange pas, elle est aussi naturiste et très vite elle nous imite pour se baigner. Le soir du premier jour, je la prends à part au bord de la piscine. Je la détaille un peu mieux, elle ne s’est pas rhabillée, c’est une magnifique fille de vingt-cinq ans, grande, intégralement bronzée, un magnifique bonnet C haut et très ferme, un ventre plat, un pubis bien rebondi et lisse, un cul d’enfer et des jambes interminables. Un canon de chez canon, mais très agréable à vivre et toujours souriante.
    
    –Dis donc, ce n’est pas courant ton prénom, d’où vient-il ?
    
    –C’est un prénom qui vient de la mythologie ...
    ... grecque, Calliope est la muse de la poésie épique, elle est fille de Zeus et de Mnémosyne, c’est, entre autres, la mère d’Orphée et la femme d’Apollon, son quatrième mari.
    
    –Très bien, tes parents sont grecs ?
    
    –Non, professeurs d’histoire antique, c’est leur passion, ils parlent grec ancien entre eux.
    
    –Je vois, en tout cas, ils ne t’ont pas raté, tu es magnifique, la digne représentante d’une muse, voire d’une déesse.
    
    –Merci.
    
    Doriane rejoint très vite Luce à Toulouse malgré ses plâtres, elle ne peut pas vivre sans elle plus de quelques heures. Elles viennent passer le week-end, mais je sens que ça ne va pas durer, nous sommes devenues transparente pour elles. Elles finiront par ne venir qu’une fois par mois.
    
    Fin septembre, on enlève le plâtre de Camille, elle a perdu la moitié de la masse musculaire de sa jambe. Calliope finit par faire partie de la maison, elle est tout le temps là prête à rendre service. Il faut une longue rééducation à Camille et des massages quotidien qu’elle fait à la maison. Doriane a elle aussi enlevé ses plâtres, elle a elle aussi besoin de rééducation, ses poignets sont un peu rouillés après deux mois d’immobilisation, elle le fait à Toulouse. Nous louons une table de massage mais Calliope doit amener Camille à sa rééducation tous les jours, heureusement que ce n’est pas très loin. Une masseuse vient s’occuper de la jambe de Camille, elle fait voir à Calliope comment faire pour la masser. Au bout de quelques jours, Calliope masse Camille ...
«1234...»