1. René et la lampe magique (3)


    Datte: 18/09/2022, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: MonCanard

    Il me fallut bien une bonne semaine pour que je réalise pleinement ce qui m’était arrivé avec ma fille. De voyeur, j’étais devenu acteur, et ce, d’une bien étrange façon. La semaine suivante, je tombais par hasard sur un mail destiné à mon épouse qui avait été supprimé et mis dans la poubelle de l’ordinateur. Il contenait juste ces quelques mots :
    
    — Salut Jaja, demain à l’heure habituelle, où tu sais. J’aurai une petite surprise pour toi.
    
    Le nom et l’adresse de l’expéditeur m’étaient inconnus. Le lendemain, c’était mercredi. Que faisait donc ma femme le mercredi ? Ah oui, de 15h à 17h, c’était son cours de remise en forme. Ma curiosité était piquée au vif, je décidais immédiatement de la suivre, histoire de voir comment se passait ce cours de remise en forme. Le lendemain à 14h30 précise, Jeannette m’indiquait qu’elle partait pour son cours de gymnastique :
    
    — A plus tard mon chéri, je serai de retour pas avant 18h30, 19h au plus tard, je vais en profiter pour faire un tour dans les magasins du centre-ville.
    
    Elle attrapa son sac de sport, les clés de sa voiture et la voilà qui filait en descendant l’escalier, un peu vite à mon goût. Sans plus attendre, je visualisais l’intérieur de sa voiture et je claquais des doigts. Deux secondes plus tard, j’étais installé sur la banquette arrière du véhicule qui démarrait. Dans le quart d’heure qui suivit, elle gara son véhicule au pied d’une HLM à cinq minutes du centre-ville. Elle prit son sac de sport et s’en alla vers ...
    ... l’entrée de l’HLM. Évidemment, je suivais de près pour ne rien rater de la suite des évènements. Elle sonna à l’interphone, quand on lui répondit, elle s’approcha et dit à son interlocuteur :
    
    — C’est moi, Jaja, ouvre vite.
    
    La porte s’ouvrit et elle s’engouffra dans l’immeuble jusqu’à l’ascenseur. Lorsqu’il arriva, elle entra et appuya sur le bouton du 5ème étage. Arrivée à destination, elle se dirigea sans hésitation vers une porte située au fond du couloir. Elle entra sans même prendre la peine de sonner, semblant parfaitement connaître les lieux. (J’étais toujours collé à ses Basques). Un beau jeune homme blond complètement à poil l’attendait allongé sur le canapé du salon, il se masturbait tranquillement. En le voyant, elle s’exclama :
    
    — Ça alors, tu commençais sans moi, c’est quoi ces manières ?
    
    Elle jeta son sac de sport tout en faisant voler ses chaussures à travers la pièce avant d’aller retrouver le bel éphèbe. Elle remplaça la main du gars par la sienne pendant que de l’autre main, elle lui caressait le torse.
    
    — Mais dis donc, c’est qu’il est en forme mon lapin aujourd’hui, lui dit-elle tout en le masturbant.
    
    Quelques instants plus tard, elle se fourrait cette belle queue dans la gorge en ouvrant une large bouche. Malgré tous ses efforts, elle n’arrivait pas à engloutir la totalité de l’engin tant il était imposant. Le lâchant quelques secondes, elle demanda :
    
    — Et alors ma surprise c’est quoi ? J’adore les surprises.
    
    — Petite impatiente, ...
«123»