1. La baigneuse (3)


    Datte: 13/09/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: zooph34

    Maman
    
    Maman et Chantal se redressent, elles s’assoient sur le transat et nous regardent, Naomi se redresse, nous nous asseyons côte à côte.
    
    — Bon les filles, ce qui vient de se passer est assez clair pour que nous ne nous posions plus de question. J’ai retrouvé des sensations de ma jeunesse, je pense que Chantal aussi, il n’y a pas à revenir dessus, c’est fait, et tant mieux, n’en parlons plus. Ceci dit, je me tourne vers Chantal pour lui dire que si ça pouvait se reproduire, je suis preneuse, j’ai adoré ce qui s’est passé entre nous.
    
    Pour toute réponse, Chantal enlace maman et l’embrasse avec fougue. Je fais de même avec Naomi. Quand nous nous séparons, maman se lève.
    
    — Que diriez-vous d’une boisson fraîche ?
    
    Tout le monde est d’accord, elle va chercher de quoi boire. Naomi regarde sa mère tendrement, elle se lève et va s’assoir à côté d’elle. Elle l’enlace et lui dépose deux bises sur les joues.
    
    — Je t’aime maman chérie, et encore plus maintenant que je sais que tu es comme moi, que tu aimes les femmes.
    
    — Oui, j’aime les femmes, mais aussi les hommes.
    
    — Moi, pour les hommes, je ne sais pas encore, comme Camille.
    
    — Ça viendra mes chéries, ne vous en faites pas, vous le saurez bientôt, j’en suis sûre.
    
    Maman revient avec un plateau rempli de boissons fraîches et de verres. Nous buvons un coup tranquillement, mais quelque chose me chagrine, maman a dit qu’elle avait retrouvé ses sensations de jeunesse, mais je sais pertinemment qu’elle doit ...
    ... s’envoyer en l’air avec des femmes à Agde, mes parents sont échangistes.
    
    — Dis-moi maman, tu ne fais pas l’amour avec des femmes à Agde quand vous allez dans les boîtes le soir ?
    
    — Non ma chérie, faire l’amour avec des femmes à Agde implique que les hommes s’amusent entre eux aussi, pas toujours, mais assez souvent, et ton père n’a jamais accepté, ce que je regrettais, car ça me privait de femme, mais maintenant, je crois que j’ai trouvé la personne qu’il me fallait.
    
    — Je ne savais pas, donc, pas de nanas à Agde.
    
    — Non, pas de nanas, juste des mecs.
    
    Je comprends mieux, mais j’ai chaud et je vais piquer une tête, Naomi me suit. Nous restons un bon moment à nous amuser dans l’eau, nous caresser, nous embrasser, ça m’excite, j’ai envie d’elle, je la plaque contre la paroi de la piscine, mon doigt lui titille le clitoris, elle me fait la même chose, le tout en nous embrassant. Nous jouissons assez vite, nous décidons de sortir pour nous allonger sur nos transats. Quand nous sortons, nous avons la surprise de voir Maman et Chantal tête-bêche, elles se font l’amour une nouvelle fois. Ça devait durer depuis un certain temps, car elles jouissent au moment où nous passons près d’elles. Chantal est sur maman, je ne peux m’empêcher de poser ma main sur ses fesses et de les caresser un court instant. Elles sont douces et encore très fermes.
    
    J’allonge Naomi sur le transat et me mets sur elle tête-bêche, j’ai encore envie de jouir avec ma nouvelle chérie. Je plonge sur son sexe, ...
«1234...8»