1. La libération de Kenza


    Datte: 11/09/2022, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byTortuegeniale

    Ceci est une suite de l'histoire de la prisonnière Kenza dont vous pouvez lire les aventures dans mon histoire titrée ; les faits ici présentés se déroulent deux mois après l'histoire "Prison de Haute Sécurité".
    
    Tout les personnages ont plus de 21 ans, l'histoire est totalement fictive et relève du fantasme.
    
    Kenza est une femme irakienne de 45 ans très bien converser et bien éduquée, avant d'être incarcéré elle était professeur de physique à l'université. Les américains l'ont arrêtée car ils l'a soupçonne de liens avec le programme nucléaire irakien. Elle est gardée en détention dans la prison militaire d'Abou Ghraib à coté de Bagdad en Irak de décembre 2003 à septembre 2004 soit environs 9 mois.
    
    Kenza parle très bien l'anglais, et est en forme avec son 1.70 m et ses 70 kilos, elle est très plantureuse et a des larges hanches et des grosses fesses bien rebondies, et des gros seins. Elle a la peau blanche et des cheveux bruns avec des pointes plus claires.
    
    Après plusieurs mois de détention, et jugeant qu'elle n'a rien à apporter en terme d'informations, ni aucun intérêt stratégique, les autorités pensent à la libérer.
    
    Kenza a par contre bien compris que l'Irak était maintenant pour elle un pays à fuir, et que si elle se retrouve libre, elle n'aura pas d'avenir, avant sous le régime de Saddam, elle pouvait au moins travailler à l'université avec un bon salaire et voyager. Maintenant en tant que femme, les Américains et les nouvelles autorités irakiennes on ...
    ... décider de restreindre leurs droits et de les renvoyer à la maison.
    
    Chose difficile à accepter pour cette femme arabe relativement indépendante. Kenza en échange de son silence sur ses conditions de détention, demande à avoir le droit d'émigrer hors d'Irak et d'avoir un bon poste ailleurs, car pire que la prison, elle ne veut pas retrouver son ancien mari et être sa bonne à tout faire ...
    
    Les autorités américaines proposent à Kenza un visa et un passeport américain, mais Kenza refuse d'aller aux Etats Unis. Les négociations bloquent quelques jours, mais les autorités US peuvent peut-être rendre service à la prisonnière en l'aidant à partir en Turquie, puis de là, elle pourra soit trouver un travail à Istanbul, ou alors partir en Angleterre. Kenza hésite entre ces deux pays dont les gouvernements sont des alliés des Etats Unis.
    
    Ceci dit les Américains demandent pour cela à Kenza quelques services, ils ne vont bien sur pas lui demander d'être une de leur agent, mais de les aider à mieux gérer la prison. Kenza est mature, charismatique et peut avoir une bonne influence sur les autres prisonnières dont certaines sont "difficiles".
    
    Voilà le plan est simple un convoi militaire partira pour la Turquie dans quelques jours, et Kenza pourra en faire partie si elle donne quelques coups de mains.
    
    Elle doit dans un premier temps lors des distributions des repas aux détenues, discuter un peu avec ces dernières pour leur apporter des conseils et du soutien afin de les rendre plus ...
«1234»