1. Je deviens lesbienne (2)


    Datte: 09/09/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: sexag

    En rentrant pour me préparer au rendez-vous de Marie, bien évidemment, je pense à cette jeune serveuse et imagine que dans ma quête lesbienne, je la reverrai bientôt.
    
    Pour l’instant, c’est Marie qui capte mes esprits. Comme elle me l’a demandé, je suis nue sous mon corsage et ma jupe. En enfilant mes bas devant la glace de la salle de bains, ma jupe relevée pour atteindre mon porte-jarretelles, j’ai une belle vue sur ma touffe que j’aime tant montrer dans mes exhibitions. J’ai envie de me caresser, mais je ne dois pas me mettre en retard. Je prends soin de ne pas oublier le vibreur que je m’introduis bien profond pour ne pas risquer de le perdre en marchant.
    
    Arrivée devant l’adresse indiquée, je sonne à l’appartement 25.
    
    -« C’est Jeanne »
    
    -« Monte salope, je t’attends au 2ème étage la porte en face de l’ascenseur. Elle sera entr’ouverte ? »
    
    Bonne mise en condition, mais mon cœur bat à 100 à l’heure. Que va-t-il m’arriver comment vais-je réagir ? En fait, c’est le premier vrai contact physique avec une autre femme. Je me suis tellement excitée avec des vidéos lesbiennes que mon appréhension s’estompe. J’ai envie !
    
    Arrivée sur le palier, je pousse la porte qui donne sur un couloir à peine éclairé.
    
    -« Ferme la porte à clef derrière toi et viens me rejoindre au salon au fond du couloir. »
    
    Dans une pièce à la lumière tamisée par deux très belles lampes Tiphanie qui projettent leurs couleurs sur un mur tendu de velours rouge, Marie m’attend debout, ...
    ... déshabillée, offrant sa splendide poitrine juste soutenue par un soutien-gorge pigeonnant sans bretelles à la broderie transparente. Porte-jarretelles assortis, bas résille noirs émergeant d’une paire de cuissardes en cuir à talons hauts. Elle non plus n’a pas de string et je constate que sa chatte offre une importante toison brune aussi fournie que la mienne.
    
    -« Approche ma chère Jeanne. J’ai trop envie de te caresser et découvrir ton corps, mais pour l’instant, toi tu n’as pas le droit de me toucher. Comme je te l’ai dit, je souhaite que tu deviennes mon jouet sexuel. Bien sûr, tu auras ta part de jouissance et je te ferai découvrir bien des sources de plaisir. »
    
    -« Oui, je suis venue pour ça, c’est la première fois que je fais l’amour avec une femme, mais j’ai très envie. Prends mon corps, il est à toi. Je sens que ma mouille lubrifie ma touffe »
    
    -« As-tu rapporté le vibreur qui t’a fait jouir au café ? »
    
    -« Oui, je l’ai mis bien profond dans ma chatte »
    
    Marie s’approche de Jeanne, lui saisit les cheveux en lui rejetant la tête en arrière pour plaquer sa bouche sur celle de sa partenaire. Après un long fourrage de langues, Marie entreprend d’embrasser puis de lécher la figure, le cou de Jeanne et mordiller les tétons qui pointent sous son corsage. Le corsage est vite dégrafé et tombe à terre. Le déshabillage continue par la jupe qui rejoint le corsage.
    
    En se plaçant derrière sa proie, la maîtresse de maison colle sa poitrine sur le dos de Jeanne, puis sa chatte ...
«1234...»