1. Une aide a domicile intervient chez un client Covid


    Datte: 23/08/2022, Catégories: fh, hplusag, médical, douche, fdomine, Voyeur / Exhib / Nudisme noculotte, Masturbation confession, Auteur: Normande76

    Je suis aide à domicile et je tenais à vous raconter ce qui m’est arrivé suite à une intervention particulière liée à la Covid19.
    
    Suite à cette pandémie, nous avons été formés aux nouvelles procédures d’hygiène et de protection pour intervenir chez les clients.
    
    Mais ma direction a décidé de se spécialiser également pour les interventions chez les patients qui ont été hospitalisés pour Covid.
    
    Pour les toilettes et des soins pour des symptômes particuliers de la Covid.
    
    Lundi, ma responsable me convoque pour me confier une prestation chez ce type de patient, car je suis la seule à avoir suivi la formation complète.
    
    — Sylvie, nous avons une prestation pour un client en post Covid, j’aurais besoin que vous interveniez.
    — Pas de soucis.
    — Vous avez bien suivi la formation.
    — Oui.
    — Est-ce qu’il vous ont parlé de ces patients qui risquent de se réinfecter.
    — Oui, il y a une procédure d’intervention particulière, je crois, dans la tenue.
    — Oui, je vais devoir vous imposer cela.
    — C’est gênant, mais nous nous sommes engagés à faire ce type de prestation. Vous vous rappelez la tenue nécessaire ?
    — Oui, une charlotte, un masque et des gants et, bien sûr, pas d’habits personnels pour ne pas ramener de virus.
    — Oui, juste une blouse jetable est autorisée.
    — On peut garder les sous-vêtements ?
    — Malheureusement non. Je viens de recevoir le nouveau protocole, l’ARS a supprimé cette possibilité pour éviter tout risque. En plus, le client est au courant et a très ...
    ... peur de se recontaminer.
    — Cela change tout… surtout avec ma grosse poitrine.
    — C’est vrai que vous avez une poitrine avantageuse. Vous avez la blouse, vous êtes protégée.
    — Oui, c’est vrai, de toute façon, je n’ai pas le choix.
    — Non, pas vraiment et vous avez l’habitude des toilettes.
    — Oui, mais avec les personnes âgées particulièrement.
    — Le client a cinquante ans, quelques années de plus que vous, je suis confiante. Par contre, vous devrez surveiller un autre point.
    — Quoi donc ?
    — Il a un symptôme post-Covid gênant
    — J’espère que ce n’est pas le symptôme érectile ?
    — Malheureusement si, il faudra surveiller cela, car ça peut être dangereux pour lui, vous ont-ils appris la procédure d’apaisement en formation ?
    — Oui, mais j’ai jamais testé.
    — Appliquez-la, et tenez-moi au courant.
    — D’accord.
    — Par contre, vérifiez bien que c’est lié au Covid et non une perversion, bien que le monsieur ait eu l’air plutôt gêné et embarrassé que pervers.
    — Oui, je vérifierai avant. Le gland doit être gonflé, rouge et enflammé et l’éjaculation difficile alors que les érections sont soudaines et prolongées.
    — C’est une intervention journalière pendant sept jours. Prenez sept blouses. Surtout, changez-vous dans votre camionnette et pas d’habits personnels.
    — Bien madame
    
    J’arrive donc le lendemain à 10 h chez le client.
    
    « Je vais vérifier avant que c’est bien la bonne personne et qu’il n’a pas de visite avant de me changer, cela pourrait être gênant. »
    
    À 10 h, je sonne ...
«1234...»