1. Le Prétendant


    Datte: 13/08/2022, Catégories: nopéné, exercice, Humour revebebe, Auteur: Jimmychou

    Je me trouvais avec mon vieux pote Patrick au café de Flore, la célèbre brasserie de Saint-Germain qui avait vu défiler les plus grands écrivains du début du siècle dernier. Ce lieu chargé d’histoire était particulièrement adapté à l’objet qui nous avait amenés à partager quelques verres par ce bel après-midi automnal.
    
    Nous étions sur le point de terminer notre deuxième pinte de Grimbergen. Et nos esprits légèrement embrumés étaient prêts à aborder avec la distance nécessaire la discussion professionnelle souhaitée par Patrick.
    
    Parce que Patrick est certes mon ami, mais il est aussi et surtout mon éditeur.
    
    D’accord, il prend 60% sur tous mes droits d’auteur. Mais je suis lucide et je sais bien que sans ses conseils éclairés, je végéterais encore à la rubrique « Rencontres Échangistes » de la version en ligne de « la Vie Catholique ».
    
    Et, bien sûr, mes pitoyables histoires de cul auraient fini depuis longtemps dans un de ces conteneurs jaunes que le service municipal des ordures collecte une ou deux fois par semaine.
    
    Patrick se pencha vers moi avec l’air paternaliste qu’il prend quand il souhaite m’entretenir d’un sujet qu’il estime de la plus haute importance.
    
    Et dans ces cas-là, je me contente d’écouter respectueusement ce qu’il a à me dire.
    
    Car Patrick n’est pas n’importe quel éditeur. Dans le domaine de la littérature érotique, c’est « L’Éditeur » – « Ze Editor » comme disent les Américains – universellement reconnu par ses pairs, adulé par certains, ...
    ... craint par les autres et jalousé par beaucoup.
    
    Patrick est un de ceux qui ont donné ses lettres de noblesse à l’Histoire de Cul et il est vraisemblable que sans son apport essentiel, cette industrie n’aurait sans doute guère évolué depuis l’époque de Gutenberg.
    
    Il est vrai, pour sa décharge, que Patrick a eu la chance de rencontrer très tôt Martine, sa muse. C’est en effet cette ravissante jeune femme, qui partage sa vie depuis plus de quarante ans, qui a poussé Patrick à faire ses premières armes en publiant leurs souvenirs communs de jeunesse.
    
    Je recommande donc à ceux que ça intéresse, de (re)découvrir la collection « Martin et Patricia la coquine » – version moderne de « À la recherche du temps perdu » – que Patrick a baptisée ainsi pour préserver l’anonymat de son couple. Cet échange subtil des prénoms des principaux protagonistes montre combien l’auteur est astucieux ce qui me conforte dans l’idée que je n’aurais pu trouver éditeur plus talentueux pour me faire connaître.
    
    Dans son recueil passionnant, Patrick nous a ainsi offert quelques chapitres particulièrement savoureux, notamment le fameux « Démontée chez Swann » et surtout le cultissime « Sodomie et Gros Mots » élégamment sous-titré « Du mou pour la chatte à Patricia ».
    
    Évidemment, depuis la parution de cette œuvre immortelle qui a, soit dit en passant, largement contribué aux plantureux bénéfices de la société propriétaire de la marque Kleenex, Patrick a fait beaucoup de chemin.
    
    Il est en effet ...
«1234...»