1. Premières constatations et premiers dérapages.


    Datte: 06/08/2022, Catégories: fh, ff, couleurs, Collègues / Travail uniforme, intermast, Oral pénétratio, fsodo, init, policier, Auteur: Domi Dupon

    Un cadavre, le visage affreusement mutilé et le corps à la Marylin très bien conservé, a été découvert dans le petit hameau de Mérissard (Cherchez pas sur google maps, ce village existe juste dans l’atlas de mon imagination). La gendarmerie enquête…
    
    **********
    
    Castagnette et Moitoux visitèrent la maison de fond en comble. Le sous-sol, une ancienne cave voûtée, transformée en garage, abritait une Citroën C2. La morte devait être maniaque : pas une once de poussière, chaque objet était à sa place. Cet ordre contrastait avec le chaos qu’ils avaient constaté dans les pièces à l’étage. Ils n’avaient pu jeter qu’un œil rapide dans le salon et la chambre car Électre les avaient virés mais tout y était sens dessus dessous.
    
    La porte qui donnait sur l’arrière de la maison n’était pas verrouillée. Elle ouvrait sur une petite cour proprette prolongée par un jardinet. La propriété était fermée par une haie de thuyas doublée d’un mur. Au bout d’une allée qui traversait le jardin, un vieux portail métallique fabriqué à partir d’un montant de lit, permettait d’accéder à un chemin piétonnier bien entretenu. Dépourvu de toute serrure, il s’ouvrait sans peine mais avec un couinement sinistre et ne protégeait guère la propriété sur une éventuelle intrusion.
    
    — L’assassin a dû emprunter ce chemin affirma Castagnette. Il faudra que Starsky et Hutch regardent ça de plus près.
    — Starsky et Hutch ?
    — Électre et Robin !
    
    Que le meurtrier ait emprunté ce chemin était une hypothèse ...
    ... envisageable mais pas une certitude. Élodie ne trouva rien à répliquer. Alors qu’ils remontaient les escaliers conduisant à l’appartement, ils croisèrent Fleur Demaville, la légiste. Moitoux, nouvelle venue, n’étant pas un public intéressant, la toubib resta sobrement dans son rôle.
    
    — Si vous voulez vraiment la voir, dépêchez-vous. Le « corbillard » ne devrait pas tarder et tes adjoints PTS ont commencé à faire des prélèvements.
    — Ok ! T’as du neuf ?
    — Non pas vraiment ! Pas d’autre trace de violence. Et si ça peut te consoler, la relation qu’elle a eue était consentie. Si j’en juge par les traces qu’elle avait sur et dans le corps, ils ont dû prendre leur pied tous les deux ! Lui c’est sûr !
    — Il l’emmène au septième ciel avant de l’envoyerad patres.
    — Tu devrais écrire un bouquin. Tu as déjà le titre. Autopsie cet après-midi. Je te tiens au courant.
    
    Posant sa main, sur l’avant-bras du flic, dans un geste tendre qui contrastait avec les vacheries qu’ils s’étaient envoyés plus tôt :
    
    — Je sais que tu veux la voir mais c’est vraiment pas beau. Je ne suis pas sure que ça te serve à grand-chose et tu n’es pas obligé d’imposer ça à cette jeune dame.
    
    De quoi, elle se mêle celle-là, maugréa silencieusement Élodie. J’espère qu’il va la renvoyer dans ses 22. Ben non !
    
    — Merci Fleur. Lieutenant, elle a raison. Vous n’êtes pas obligée…
    
    Connard de macho ! Elle ne prit même pas la peine de répondre, les dépassa et se dirigea directement vers la cuisine. Chez les néo-cals, ...
«1234...10»