1. La découverte de mon ex


    Datte: 05/08/2022, Catégories: fh, hsoumis, fdomine, entreseins, Oral préservati, pénétratio, hdanus, hgode, initiat, Auteur: Azigmo

    Mon histoire démarre en 2005. Cela fait un an et demi que j’ai découvert que mon ex, Marielle, (prénom fictif) me trompait.
    
    Tromper est d’ailleurs un euphémisme quand on découvre soudainement, après avoir piraté son email, des centaines de photos et vidéos d’elle, rangées par thématiques : entre femmes, à trois, à quatre, en groupe, uro, SM, bi…
    
    Un vrai annuaire du porno à elle toute seule. Après avoir regardé plusieurs photos d’elle et l’avoir vue avec de nombreux partenaires dans toutes les positions imaginables, j’ai refermé mon ordinateur et j’ai craqué.
    
    Toutes ses affaires qui étaient chez moi se sont retrouvées dans le couloir. Elle est rentrée du travail et après avoir compris que j’avais découvert la vérité, elle est partie sans autre forme d’explication.
    
    Un an et demi après, la digestion n’est toujours pas terminée et mon cerveau n’arrive toujours pas à comprendre.
    
    Certes, j’avais toujours trouvé cette blonde au physique avantageux trop bien pour moi. Avec ses vingt-trois ans, son 1,64 m, yeux marron noisette, sportive et arborant un superbe 95C, elle ne laissait aucun homme de ma connaissance indifférent, mais je m’étais habitué à voir les mecs reluquer son fessier musclé.
    
    Pour autant, je savourais ma chance tous les jours de l’avoir à mes côtés et regrettais juste qu’elle veuille toujours conserver son appartement après trois ans ensemble.
    
    Ma surprise avait été totale. Je suis probablement ou plutôt j’étais l’homme le plus naïf du monde à ce ...
    ... niveau. J’avais parfois eu des doutes, mais elle m’avait toujours ri au nez et je l’avais crue.
    
    Un an et demi plus tard donc, je me décidai enfin à la recontacter pour comprendre.
    
    Elle m’accueillit avec joie, contente d’avoir de mes nouvelles, mais sans s’excuser pour autant.
    
    Je l’ai assaillie avec une tonne de questions et son explication fut simple. Elle avait été diagnostiquée bipolaire et cela s’accompagnait de longues phases de nymphomanie. Elle m’avait aimé, mais je ne lui suffisais pas, niveau sexe.
    
    Il faut dire qu’à l’époque, j’étais un homme qui n’avait connu que peu de partenaires et qui n’était pas très sûr de lui.
    
    Je profitai de notre discussion à cœur ouvert pour lui demander comment m’améliorer pour ne plus revivre ça.
    
    Elle me demanda si je serais intéressé pour devenir son apprenti sexuel, mais uniquement si j’étais capable de laisser mes sentiments derrière moi.
    
    J’ai hésité quelques instants. Serais-je capable de ne plus ressentir quoi que ce soit par rapport à elle ? Serais-je prêt à la voir dans les bras d’un autre ?
    
    À vingt-cinq ans, je n’étais finalement pas prêt à me ranger et si je pouvais me découvrir grâce à elle, pourquoi m’en priver ?
    
    J’acceptai sa proposition sans savoir dans quoi je m’engageais réellement et notre discussion en resta là.
    
    Quelques jours plus tard, sans nouvelle de sa part et alors que je venais de rentrer du boulot, j’entendis frapper à la porte.
    
    Bizarre, je n’attendais personne. J’ouvris et découvris ...
«1234»