1. Fils à Papa (3)


    Datte: 05/08/2022, Catégories: Gay Auteur: TrappyBoi

    ... baiser à cette table...
    
    Le repas se passe bien, nous discutons de tout et de rien, et je débarrasse la table pendant que mon père se place dans la télé, comme à son habitude, et comme depuis toujours, il me laisse m’occuper des tâches ménagères.
    
    Il faut dire que je ne suis pas particulièrement actif et que je vis un peu au crochet de mon géniteur, le moins que je puisse faire étant la fée du logis.
    
    Une fois table nettoyée et seule dans la cuisine, avant de commencer la vaisselle, je regarde mon téléphone, je me dis que j’ai bien fait de désactiver ma sonnerie, huit notifications de mon père sur Tinder.
    
    [SMS,Fred]
    
    < J’ai une demie gaule juste en pensant à ton cul
    
    < J’ai tellement envie de te le manger ton petit trou
    
    < Tu aimes bien lécher du liquide préséminal ?
    
    < Je suis en train de tacher mon pantalon avec
    
    < Je mouille du gland comme jamais t’a vraiment un trop beau cul putain
    
    < Et y a moyen d’enculer ta gorge ou pas ?
    
    < Vite plz, vois avec tes parents pour qu’ils partent, j’ai trop envie de violer ton cul lol
    
    < -Frederic shared a file 1.22Mo-
    
    Suite à ce spam de messages manifestement envoyés pendant le repas, une belle photo de son pantalon déformé par sa gaule, prise sous la table, effectivement une auréole mouillée se forme au ...
    ... milieu de sa cuisse.
    
    Excité par l’idée d’avoir dîné à côté de mon père chauffé et bandant à un mètre de moi, je me décide à lui apporter son café avant de faire la vaisselle, contrairement à d’habitude, je lui fais réchauffer dans sa tasse favorite, un demi-sucre, une pincée de cannelle, un nuage de lait, je lui apporte et en approchant de lui, je concentre l’intégralité de mes forces pour ne pas tomber à la renverse, mon pouls s’accélère et ma tête devient lourde est brûlante.
    
    Le voir en photo est une chose, mais à un mètre de moi, voir la tache mouillée de liquide séminal sur le pantalon de mon amoureux au bout de son colosse de chair, c’est autrement plus impressionnant, ma poitrine se serre et je commence à trembler, je tends sa tasse à mon père qui lève à peine les yeux.
    
    Frédéric - Merci mon cœur.
    
    Émile -... De rien mon cœur...
    
    Frédéric - *lève la tête, circonspect, mais souriant*
    
    — À SUIVRE -
    
    Message de l’auteur :
    
    "Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien et que vous vous êtes bien branlés sur ce chapitre.
    
    Je vous rappelle que si vous le souhaitez, n’hésitez pas à commenter sur le site.
    
    C’est tout bête à faire et ça me permet de savoir ce qui vous a plu dans mon histoire !
    
    Plein de bisous partout, et surtout sur la bite ! <3" - TrappyBoi 
«12»