1. Ainsi soit-il pour qu'il soit elle - 2


    Datte: 02/08/2022, Catégories: hh, fhh, collection, hdomine, Voyeur / Exhib / Nudisme Oral Partouze / Groupe fsodo, hsodo, sf, Auteur: Tanis

    Épisode précédent : «Ainsi soit-il pour qu’il soit elle – Première partie »
    
    Année 2121. La recherche scientifique a bien progressé dans le monde, cependant le Centre de Recherches Scientifiques de Lyon recherche toujours des couples pour se prêter à des expériences. Marine et Loïc vont se prêter au jeu de la science.
    
    ______________________________________
    
    Lore était une amie de longue date de Marine. Elles avaient fait leurs humanités ensemble, et durant leurs études avaient participé à pas mal de soirées assez chaudes. S’était alors développée entre elles une certaine intimité qui leur permettait de passer parfois une nuit ensemble. Lore était en couple avec Élios, un étudiant grec venu en France pour perfectionner son français. La proposition de Marine fut acceptée par Lore et celle-ci invita le couple Marine-Loïc pour passer une soirée ensemble.
    
    Quelques jours plus tard, les deux couples se rencontrèrent. Apéritif préparé par Élios, avec toute la Grèce sur un plateau !
    
    Comme d’habitude, on parla de tout et de rien. On en était au troisième apéro lorsque :
    
    — Ah, dit Loïc, en regardant Élios avec un petit air entendu, j’ai lu qu’il paraît qu’en Grèce, l’amour par-derrière est assez pratiqué !
    
    Lore sourit et, se tournant vers Loïc, déclara :
    
    — Eh bien, toi ! Tu es bien au courant à ce qu’il me semble !
    
    Élios sourit en regardant Marine avec un petit air complice !
    
    — Tu sais Loïc, à cette époque en Grèce, les hommes étaient tenus de se marier et ...
    ... de fonder une famille. Dans un même temps, l’amour d’hommes légèrement plus âgés envers des adolescents était encouragé, bien que très réglementé, comme un moyen d’éducation de la jeunesse masculine. La sodomie était pratiquée jadis en Grèce entre un maître et son élève, et était considérée comme un rite de passage entre l’adolescence et l’âge adulte. Cette pratique qui s’est transmise dans le couple hétérosexuel a aussi évité à beaucoup de femmes de tomber enceintes. Mais de nos jours, l’engouement pour la sodomie et la fellation sont une demande des demoiselles et des jeunes ! C’est de plus en plus fréquent, et contrairement à ce que l’on croit, pas mal de femmes qui pratiquent cela parviennent à l’orgasme qui, paraît-il, est plus puissant que l’orgasme vaginal.
    — Hummm… à essayer alors, déclara Marine ! Et toi, Lore, tu as déjà essayé ?
    — Marine ! Avec un mari grec, que crois-tu ? s’exclama-t-elle avec un grand sourire ! Et je t’affirme que l’orgasme est plus puissant, comme on le dit !
    
    Loïc se leva et demanda un peu d’attention :
    
    — Élios et Lore, on vous remercie de nous avoir invités ce soir, je crois que c’est une délicate attention décidée par nos petites femmes ! Mais je crois que Marine en proposant cette rencontre, ne vous a pas mis au courant de tout, et cette soirée devrait être instructive pour tout le monde ! Nous participons actuellement à une expérience organisée par le Centre de Recherches Scientifiques de Lyon à titre expérimental. Avec les moyens ...
«1234»