1. Thérapie familiale (36)


    Datte: 02/08/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: AnaLyse

    En chemin pour aller jusqu’au Banc d’Amour Jade est à nouveau rouge, ce qui n’a rien à voir avec l’alcool qu’elle a bu, et ce dernier lui a au contraire donné le courage de passer à l’action. Car son déplacement est bien entendu remarqué par plusieurs personnes, mais elle parvient à ignorer les regards intrigués qui la suivent, en se concentrant sur le siège qu’elle veut atteindre.
    
    Quand elle y est arrivée elle retire ses sabots suédois avant de s’installer, dans une position presque identique à celle qu’elle avait adoptée lorsqu’elle l’a essayé. C’est à dire que si l’arrière de sa tête est appuyé contre l’arrondi du haut et que ses fesses sont bien posées dans le creux, elle plie par contre les jambes en plaçant la plante de ses pieds sur l’arrondi du bas, avec ses mains sagement posées sur son ventre. Elle a écarté les cuisses d’une manière qui ne laisse aucun doute sur ce qui va suivre, puisque pour la toute première fois elle exhibe son intimité devant les personnes présentes. Mis à part bien entendu en ce qui concerne Damien et plus récemment Chloé.
    
    Aurélie qui n’a pas manqué de la suivre commence par lui enlever sa queue de belette en tirant doucement dessus, puis après l’avoir jetée dans l’herbe elle fait pareil avec la sienne qui est chevaline, mais d’un mouvement bien plus sec comme si elle était pressée de s’en débarrasser. Ensuite ne voulant pas faire trop durer le moment de grande honte que Jade ressent, elle se met à genoux, puis elle se penche en avant ...
    ... de manière à ce que son ventre vienne s’appuyer contre le banc entre les pieds de la jeune femme, ses seins qui suivent le mouvement allant se caler dans la pente, et sa bouche se retrouvant en face de la vulve offerte de sa cadette.
    
    Mais avant de s’y intéresser Pouliche redresse la tête pour regarder Belette, et elle lui dit de sa voix veloutée :
    
    ― Tu es nerveuse, mais c’est normal la première fois qu’on se fait manger l’abricot en public.
    
    Puis elle ajoute, après lui avoir fait un clin d’œil :
    
    ― Mais t’inquiète que je vais te détendre, et jouir devant ces voyeurs va tellement t’exciter que tu auras hâte de recommencer.
    
    χ
    
    Au départ Jade ferme les yeux pour éviter de croiser les regards des autres, mais aussi se laisser aller au plaisir qu’elle ne va pas tarder à ressentir. Car pour l’instant elle éprouve comme elle s’y attendait un mélange de gêne et d’exultation, cependant la première est lentement submergée par la seconde, lorsque la langue d’Aurélie commence à entrer en action. C’est à ce moment là que la jeune femme se rend compte que ses grandes lèvres s’étaient contractées sous l’effet de l’appréhension, mais elle les sent peu à peu retrouver leur souplesse naturelle, et même plus...
    
    Belette qui s’est volontairement rendue aveugle à ce qui l’entoure, va lentement et à tâtons chercher la tête de Pouliche pour poser délicatement ses mains sur les joues de cette dernière, qu’elle caresse quelques instants comme pour la remercier, avant de les déplacer ...
«1234...8»