1. Visite chez l'urologue


    Datte: 30/07/2022, Catégories: Gay Auteur: docterotic

    VISITE CHEZ L’UROLOGUE
    
    J’entrais dans la salle d’attente du docteur G..., urologue, c’était la première fois que je le consultais, j’étais à la fois tendu et excité par l’examen que j’allais subir. Mon ami m’avait expliqué avant que je ne prenne rendez-vous, en quoi consistait ce type de visite, toucher rectal, palpations des parties intimes, gestes qui appartiennent au protocole standard d’un examen urologique.
    
    J’aime me faire examiner par des médecins homme, et souvent j’exagère quelque peu les symptômes afin qu’ils poussent leurs investigations... J’adore me déshabiller devant les praticiens, aussi je porte toujours de jolis dessous, un peu coquins, jamais de tristes boxers en coton, noirs ou bleu marine soi-disant plus virils et en tout cas très laids, selon moi. On se déshabille devant eux, mais ils ne semblent porter que peu d’intérêt à cela, il m’est toutefois arrivé que certains me regardent ostensiblement quand je me dévêts, et ce pour ma plus grande joie. Je n’enlève jamais mon slip sauf lorsqu’ils l’exigent par une de ces phrases maladroites, mais que j’adore entendre :"le slip aussi "ou encore " enlevez le bas " alors je me mets face à eux et lentement, je fais descendre ma petite culotte le long de mes cuisses, leur offrant ainsi la découverte de mon intimité sans que cela ne me provoque une érection importante, mais m’offre une délicieuse et profonde sensation de plaisir.
    
    Cet urologue était un homme d’une cinquantaine d’années, grand, un regard bleu ...
    ... assuré et vif, un tantinet autoritaire, beaucoup de charme. Je me réjouissais à l’idée de me faire examiner par lui, qui plus est, il avait de belles mains et je les imaginais parcourant mon corps, palpant mon intimité. Je ne supporte pas d’être touché par un médecin qui ne me plaît pas, il m’est même arrivé de repartir sans être examiné parce que le praticien ne me convenait pas !
    
    Je lui expliquais que je venais pour un contrôle préventif, je m’inventais quelques picotements sporadiques à l’extrémité de la verge, ainsi j’étais sûr que ses belles mains se saisiraient de mon sexe avec douceur et précaution.
    
    Il me posa des questions sur mon état de santé, mon orientation sexuelle, quelles précautions je prenais... puis d’un ton autoritairement docte, il m’invita à passer dans la petite pièce attenante pour m’examiner. Il m’y précéda et se positionna au bout de la table d’examen.
    
    — Mettez-vous à l’aise.
    
    Je me demandai pendant un court instant si je devais me mettre entièrement nu, j’avais déjà enlevé polo et chaussettes quand il ajouta autoritaire :
    
    — Installez-vous, on verra après pour le reste.
    
    Je m’installai sur la table d’examen, torse nu et en jean, je trouvais cela surprenant, un urologue devait forcément ausculter mon sexe, j’aurais dû être nu ou en slip !? Cela commençait à m’émoustiller quelque peu, mais je ne voulais pas trop y penser redoutant d’avoir une érection, le son de sa voix me ramena à la réalité :
    
    — Allongez-vous sur le dos, les bras ...
«1234»