1. La dispute (21)


    Datte: 25/07/2022, Catégories: Transexuels Auteur: Faunus

    La journée de la veille avait été riche en jeux amoureux, Anne avait été une initiatrice accomplie. Ce fut pour Éliane l’occasion de découvrir l’ensemble des équipements installés dans cette grande pièce. Du chevalet à la croix de saint André en passant par divers objets fixés au sol, aux murs ou même au plafond, ils furent tous utilisés. Il en fut de même avec tous les accessoires soigneusement rangés dans des tiroirs. Comme le matin précédent, Éliane s’éveilla la première. En voyant partenaire toujours endormi, elle se leva sans perturber la dormeuse. En se dirigeant vers la salle de bain dans leur chambre à l’étage, elle se disait que ces journées lui en avaient beaucoup appris sur elle. Ce matin, elle était certaine d’une chose, elle préférait et de loin revenir à l’essentiel et ne pas s’égarer dans des voies qui ne lui correspondaient pas. Après s’être fait couler un bain, elle s’allongea dans la grande baignoire. « Oui, je l’aime, non, je n’aime pas ces bidules ! » D’entendre sa voix résonner dans la pièce la fit rire. Elle s’était exprimée de la sorte parce que son esprit venait de faire la relation entre l’existence de la pièce et Sandra. Anne n’avait pas eu le temps nécessaire pour mettre en place tout ce bazar. Ce constat la contrariait énormément, peut être que cela remettrait en cause tout ce qu’elles avaient construit ? Maintenant, elle était certaine d’une chose, elle pouvait être passive, soumise quelquefois, mais sans plus. La sensation d’une présence dans ...
    ... la pièce la sortit de sa réflexion. En levant les yeux, elle découvrit le regard et le sourire d’Anne.
    
    - C’était donc ici que tu te cachais.
    
    - Je ne me cache pas, je voulais prendre un bain, ce qui n’est pas possible dans une douche à l’italienne.
    
    - Ce n’est pas...
    
    - Stop ! Je t’arrête tout de suite, oublie la pièce supposée secrète.
    
    - Mais...
    
    La réaction d’Éliane, son air déterminé venait de déstabiliser Anne. La jeune femme venait de découvrir une autre facette de celle qu’elle pensait dominer. Le sourire affiché semblait s’être figé et le regard devenait des moins en moins assuré.
    
    - Pourtant ma gazelle, tu aimais beaucoup cela.
    
    - En fait non ! Je me suis rendu compte que cela allait bien au-delà du plaisir.
    
    - Ah ! bon, tu veux dire que pour nous...
    
    - Ceci n’a rien à voir avec cela, tu me plais beaucoup et j’aimerais que cela continu d’une manière plus conventionnelle.
    
    Ces quelques mots prononcés ramenèrent un franc sourire et firent pétiller le regard de la jeune femme.
    
    - Cela me va, est-ce que je peux profiter de ton bain ? Cette baignoire est suffisamment grande pour accueillir encore deux personnes.
    
    Avant qu’Éliane n’ait émis une réponse, Anne la rejoignit et se colla contre elle. De sentir qu’il n’y avait pas de rancune l’incita à lui pratiquer des caresses plus voluptueuses les unes que les autres. Ce fut Éliane qui mit fin aux ébats, elle était satisfaite d’avoir précisé les choses. Pendant l’heure qui suivit, les deux femmes ...
«1234»