1. Mon petit jardinier 01.


    Datte: 09/07/2022, Catégories: Première fois Auteur: Coquine3618

    Durant le deuxième confinement, je suis restée la plupart du temps dans ma chambre d’étudiante, la cité U est très plaisante pour vagabonder, les étudiants peuvent utiliser un vaste terrain fait de petits buissons, d’arbustes, de parterres fleuris, c’est très agréable de se promener dans cet immense espace vert.
    
    Pour entretenir ce grand parc, un vieux monsieur sympathique nous dit toujours bonjour en souriant et nous lui répondons habituellement avec joie en le saluant à notre tour.
    
    Un après-midi, regardant machinalement par la fenêtre, j’aperçois au milieu d’un massif à genoux avec une petite binette, un garçon qui n’est pas notre vieux jardinier. D’assez loin, je ne le distingue pas comme je le voudrais, mais il me semble d’une belle corpulence, il me paraît jeune et je vois également que c’est un homme de couleur.
    
    Privé de jeux buccaux depuis un certain temps la perspective qui se présente est à saisir immédiatement.
    
    Évidemment la réputation qui colle à la peau de ces garçons noirs est un atout supplémentaire, j’ai déjà eu affaire, vous vous en souvenez au Glory Hole à un étalon bien pourvu, et là je me pose la question et je fantasme déjà sur la taille de son engin.
    
    Il est presque 17 heures, je pense qu’il va bientôt débaucher et, il faut donc que j’aille tout de suite parler avec lui.
    
    Même si nous sommes en automne aujourd’hui le temps est beau et la température agréable donc j’enfile un chemisier noir et je laisse plusieurs boutons détachés, bien ...
    ... sûr pas de SG, mes petits seins tiennent bien tout seuls, une minijupe aussi noire et j’opte pour la version sans-culotte, à quatre pattes il a des chances d’apercevoir mon petit abricot fraîchement rasé si je peux m’approcher de lui.
    
    Et je sors, un livre à la main pour me donner une contenance. Mon petit cœur fait « boum boum » en m’approchant de lui, il est très occupé et ne s’aperçoit même pas que je suis très proche , mes premières impressions ne m’ont pas trompée, il est jeune et bien baraqué et d’un noir pur, j’ai connu des métis mais jamais un garçon aussi immaculé et cela renforce encore plus mes envies perverses.
    
    - Bonjour, lui fais-je.
    
    Surpris il sursaute, je ne voulais pas lui faire peur pourtant et j’espère que que je ne vais pas l’effrayer dès le départ.
    
    - Bonjou’ mad’selle me répond-t-il timidement.
    
    - Vous êtes nouveau parmi nous ?
    
    - Oui je débute aujourd’hui.
    
    Comme je l’espérais, il est à genoux et il plante une petite touffe de thym, sa position à ras terre est idéale pour voir sous ma jupe: car je suis à moins de 50 cm de lui, mais après un bref coup d’œil vers moi, subitement il regarde ailleurs, je pense qu’il a vu mais que timide et gêné il n’ose pas se rincer l’œil, décidément ce garçon me plaît de plus en plus.
    
    - Que faites-vous après votre travail ?
    
    - Oh je n’ai plus que 10 minutes et ap’es je p’ends ma douche et je rent’e chez moi.
    
    La douche ! Il me tend une perche ( la sienne doit être superbe, du moins c’est ce que je ...
«12»