1. Il faut sauver Songebibi


    Datte: 27/06/2022, Catégories: fh, ffh, hagé, inconnu, grossexe, piscine, collection, portrait, délire, Humour Auteur: Jimmychou

    Juin 1968. Franck Ühler a fêté ses dix-huit ans en mai. Loin du tumulte des barricades, vautré sur son lit dans la dépendance de la maison familiale, il prépare à sa manière le baccalauréat en écoutantTen Years After tout en aspirant une profonde bouffée du trois feuilles qu’il a confectionné avec sa barrette de double zéro. À ses côtés, Roselyne, nue comme au premier jour, repue de plaisir après les étreintes psychédéliques partagées avec Franck, attend patiemment que son amant lui tende le cône.
    
    Perdu dans ses réflexions béates, le jeune homme ne se fait guère de souci pour l’examen à venir : les événements qui ont embrasé la capitale lui permettront de triompher sans gloire puisque l’obtention du bac ne sera qu’une formalité.
    
    Concernant sa vie d’après (le lycée), Franck a déjà quelques certitudes. Il sait ainsi qu’il n’a guère envie de se lancer dans des études à l’issue incertaine. Il ne souhaite pas non plus, à l’instar de certains camarades, passer un de ces concours que le pays propose chaque année aux bacheliers désireux de bénéficier de la sécurité d’emploi dans une administration ou une entreprise publique plus ou moins bienveillante. Avant de se soucier de son avenir, le jeune homme a tout simplement décidé qu’il profiterait d’une partie du pécule légué par sa grand-tante pour s’envoler pour New York et suivre une des routes empruntées par le célèbre Jack Kerouac.
    
    Fin du voyage. Retour à Thann. Exempté du service militaire lors du conseil de révision, ...
    ... Franck multiplie les petits boulots dans les entreprises de la région. Viré d’une importante société locale spécialisée dans la revente d’électroménager après avoir sauté quelques clientes et baisé à plusieurs reprises la femme du patron, il se dit que s’il souhaite garder sa liberté chérie, il ne lui reste plus qu’à monter sa propre boîte. Et c’est bien dans le domaine où il sera le plus à même d’exploiter ses dispositions naturelles qu’il créera son activité.
    
    #####
    
    Voilà plus de quarante-cinq ans que Franck, alias le Druide, a fait le choix d’une vie professionnelle dédiée à l’érotisme.
    
    Lorsque sa grand-tante décéda, faisant de lui son unique légataire, Franck préleva une petite portion de cet héritage inattendu pour s’offrir peu après un périple de hippie. Mais en garçon prévoyant, il mit de côté la part principale avec l’espoir de s’en servir lorsqu’il aurait découvert sa voie.
    
    Ce qui advint lorsque le jeune homme décida de fonder sa maison d’édition et de créer un magazine pour adultes.
    
    Pour offrir du contenu à ses lecteurs, il fit d’abord appel à des pseudojournalistes payés à la pige pour produire des articles traitant de sujets de sexualité aussi divers qu’improbables. Bien entendu, les papiers fournis étaient dénués de tout fondement sérieux, mais ils permettaient d’apporter une caution éditoriale au mensuel de cul fondé par Franck. Celui-ci eut aussi l’idée d’insérer dans sa revue des nouvelles érotiques au scénario minimaliste truffées de scènes de cul ...
«1234...12»