1. Sortir de la routine


    Datte: 23/06/2022, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: Gilles69

    Bonjour,
    
    Petite présentation rapide, Gilles, homme la cinquantaine, sportif, 1,80 m, mince et légèrement musclé, plutôt beau gosse et modeste… ! Je suis marié depuis 25 ans à Florence, couple heureux avec 2 filles de 17 et 19 ans plutôt mignonnes.
    
    Ma femme Florence, 45 ans, 1,65 m, de belles formes avec une belle poitrine et de jolies jambes. Juste quelques traces des deux grossesses sur les fesses mais une femme élégante et soignée.
    
    Avec une jolie maison dans une ville moyenne, des belles vacances, deux bons salaires, bref tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.
    
    Seul petit bémol, selon moi, dans notre vie heureuse : Florence n’est pas du tout portée sur la chose… Même si elle m’aime profondément et sincèrement, le sexe n’est pas pour elle important, ni vital. Nous avons des relations toutes les 2 semaines, plutôt conventionnelles, voire routinière. En effet, Florence n’aime pas trop les bisous avec la langue…, ni les fellations, est contre les relations anales, est sensible de la poitrine et ne m’accorde que rarement le cunilingus… Bref je vous avoue être un peu frustré alors que tout le reste de votre vie est parfaite ! J’essaye tant bien que mal de pimenter notre routine mais même la lingerie que je lui offrais ne l’émoustillais pas…
    
    La semaine dernière, après une énième discussion sur le sujet, elle m’envoie un message : ce soir on se retrouve, prends ta cravate rose !
    
    Quel humour :)) Petite précision, nous faisons chambre à part pour des ...
    ... raisons de sommeil léger et de travail. Je suis immédiatement émoustillé et la journée d’attente au travail promet d’être longue. Le soir, aucun changement devant les filles, ni devant la soirée télé qui s’éternise. Je n’en peux plus et j’envoie les filles se coucher.Je te rejoins dans ta chambre dans 5 minutes me dit Florence. Mon joli boxer blanc sexy devient rapidement étroit pour mon sexe qui commence à se tendre, oui je suis sensible…
    
    La porte s’ouvre et comme d’habitude, Florence entre dans son confortable pyjama. Se couche sur le lit à côté de moi et dit : aller, fais ton affaire ! Refroidi mais habitué je me colle à elle et remarque tout de suite qu’elle porte un soutien-gorge. Etonné car d’habitude elle l’a posé depuis longtemps, je glisse ma main sur ses fesses pour sentir une culotte en dentelle fine en lieu et place du coton habituel. Mon sexe se tend et j’accélère mes caresses. Dans la lumière tamisée je découvre une superbe lingerie blanche et fleurie.
    
    - Profites-en bien, cela ne va pas se reproduire de sitôt me dit-elle. Mon souffle s’accèlère et je gémis quand son pied se pose sur mon caleçon, elle me masse et rapidement je sens que je commence à humidifier mon boxer. Je veux descendre pour goûter son intimité mais non :
    
    - pas envie ce soir, et calme toi, tu va réveiller les filles dit-elle en accentuant sa pression sur mon gland.
    
    J’adore ses caresses avec les pieds et elle joue légèrement avec mon petit trou à travers le tissu fin du boxer.
    
    - ...
«123»