1. Un frère et une soeur invitent Patrick à un rendez-vous galant. (2)


    Datte: 19/06/2022, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: mlkjhg39

    Un frère et une sœur invitent Patrick. 2
    
    Ida se leva, mal à l’aise, et suivit l’importun sur la piste. Depuis leur arrivée, la salle s’était remplie et les filles carburaient au champagne tout en excitant les clients, sur la piste. Le vieux Paul écrasa Ida contre lui et tout de suite, elle sentit la boule dure du désir mâle qui se frottait sur son ventre. Elle tenta de le repousser, mais l’homme était fort, et coincée dans ses bras, elle ne pouvait se dégager. Tout en dansant, il lui palpa les fesses. Elle l’entendit grogner :
    
    — C’est bien ce que je pensais... Tu as un cul fort confortable !
    
    Puis tranquillement, il ajouta :
    
    — J’y carrerais ma pine avec plaisir !
    
    Suite :
    
    Elle protesta :
    
    — Vous ne ferez rien de tel ! Vous êtes un vieux goujat !
    
    — Ah, tu crois cela ! Mais c’est comme si j’étais déjà en train de t’enculer, ma jolie !
    
    Une série de slows et le doigté léger du pianiste suffisaient, tout juste à couvrir ses paroles, appuyé par la résonnance sourde de la contrebasse. Ida, plus le temps passait, plus elle sentait entre ses jambes la verge qui prenait ses aises.
    
    Elle pensa que si les choses s’éternisaient, il serait bien capable de la baiser tout debout, au milieu des danseurs. Enfin, elle réussit à lui échapper et regagna sa table. L’homme la suivit, les yeux sur sa croupe. Il bandait terriblement, cela se voyait, mais il semblait indifférent à son exhibition.
    
    Il s’assit pesamment, claqua des doigts et un serveur à l’affût fit ...
    ... apparaître des coupes et du champagne. L’homme remplit les coupes et en tendit une vers Ida qui refusa en tournant la tête. Il se fâcha :
    
    — Ecoute, petite morveuse, tu ferais bien d’obéir !
    
    — Non !
    
    Il lui prit le poignet et tourna, lui faisant mal. Elle cria, mais déjà son tourmenteur poursuivait :
    
    — Tu vas venir avec moi dans les toilettes ! J’ai la queue en flammes ! Allez, lève-toi et file doux...
    
    Sinon, je te mets une dérouillée devant tout le monde et tu ne trouveras personne pour te défendre... On sait bien pourquoi toi et tes pareilles, vous vous trouvez dans ce genre d’endroit... Vas-tu m’obéir, à la fin ?
    
    Mais le visage d’Ida s’éclaira. Patrick venait de se glisser sur l’estrade. Il fit un signe à la patronne qui venait de regagner la caisse. Martha comprit sa demande et rejoignit le couple, posant ses mains sur les puissantes épaules de l’homme :
    
    — Non, Paul, pas celle-ci !
    
    — Qu’est-ce que ça veut dire ? J’ai envie de la sauter et je la sauterai !
    
    — S’il te plaît, Paul... Tu ne veux pas que j’appelle les videurs !
    
    — Ah bien, voilà autre chose ! Ça va devenir gai, ici, si je ne peux plus tremper mon biscuit où je le veux...
    
    — Chasse gardée ! Pour te soulager, je vais t’envoyer Agnès... Tu la connais, elle est experte... Elle te fera oublier cette petite. Va à la table six.
    
    Le vieux Paul se leva lourdement et se dirigea vers la banquette collée au mur. Il s’y écroula, bandant toujours et soufflant comme un phoque.
    
    Ida murmura :
    
    — ...
«123»