1. Mademoiselle Frédérique (1)


    Datte: 17/06/2022, Catégories: Transexuels Auteur: Sakura-Chan

    J’arrivai seul au camping de Fréjus un mardi soir, ma copine m’avait laissé tomber, il y a trois jours pour un grand et beau mec, elle me trouvait trop gringalet. Impossible d’annuler et je pensais que voir la mer me changerait les idées.
    
    Me voyant seul dans mon coin, une voisine m’invita à boire avec sa copine. En moins de cinq minutes, je me retrouve entouré de deux jolies femmes Noémie et Chrystelle. Elles étaient serveuses dans un bar sur la plage et aujourd’hui c’était leur soir de repos. Après leur avoir raconté mes malheurs amoureux, elles décidèrent de m’emmener dans une boîte de nuit pour me remonter le moral.
    
    Après avoir fait la fête toute la nuit, je me levai avec un mal de tête et avec tout mon budget de vacances dépensé en une nuit. Me voyant aussi dépité, Chrystelle me dit que Maurice leur patron cherche une troisième serveuse.
    
    — Merci, mais je ne suis pas une fille ! Dis-je.
    
    — Mais nous aussi ! Me répondit Noémie.
    
    Elles m’expliqueraient qu’il y a trois ans, elles étaient deux charmants garçons sans-le-sou et on leur avait proposé le même job et après deux mois en femme, elles avaient décidé de rester et avaient commencé leur transition.
    
    — Mais, je ne veux pas devenir une fille et jamais de la vie je pourrais passer pour une femme.
    
    — Écoute, laisse nous faire, on t’avance l’argent pour les vêtements, l’esthéticienne, le maquillage, etc. Si à la fin tu passes pour une femme et tu as le job, tu nous rembourses sinon tu n’as rien à ...
    ... payer.
    
    Le dos au mur, j’acceptai.
    
    La première étape de ma transformation fut l’esthéticienne. Je n’étais pas vraiment poilu, mais d’après mes nouvelles amies, c’était un passage obligé.
    
    L’expérience fut particulièrement douloureuse, mais une fois finie, on me mit un tissu sur le visage pour me calmer puis je m’endormis. Au réveil, je vis que des seins avaient poussé sur ma poitrine. Je bondis de la table, ouf ! Mon service trois pièces est là. L’esthéticienne m’expliqua qu’il s’agit de prothèses qui sont collées sur ma peau. L’effet est bluffant,
    
    Noémie et Chrystelle rentreraient dans la pièce.
    
    — Tu es magnifique ma chérie ! Regarde-toi dans le miroir.
    
    Là, je vis un magnifique corps de jeune fille, une peau blanche sans poils, de longues jambes sans fin, de magnifiques bras avec de petites mains et pour finir, de jolis petits seins en poire. Mon petit sexe d’homme commençait à bander jusqu’à ce que je voie mon visage en dessus de ce corps.
    
    Chrystelle me donna un magnifique soutien-gorge, il était blanc, tout en broderie. Elle m’expliqua comment le mettre en passant mes bras dans les bretelles, puis en me penchant vers l’avance afin de bien faire rentrer les seins dans leur corbeille et enfin elle me régla les bretelles. Ensuite, elle me tendit un tanga blanc assorti toute en broderie où mon petit sexe d’homme trouva bizarrement rapidement sa place. En remettant mon jean, j’avais une drôle de sensation, sans mes poils, je sentais plus le tissu un peu raide.
    
    — ...
«123»