1. Marine, Montréal et la glace (2)


    Datte: 16/06/2022, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: 09yfits

    Notre Uber arrivant devant le restaurant, je m’empressai de sortir pour lui ouvrir avant qu’elle n’ait le temps de le faire. Mais cela n’arrive que dans les films, car à peine la porte refermée, elle en était déjà sortie. Elle me sourit et cette fois, je passai devant afin de lui tenir la porte du lieu dans lequel nous allions bruncher.
    
    — Bonjour messieurs-dames.
    
    — Bonjour monsieur, c’est pour bruncher, nous sommes deux.
    
    — Bien sûr, suivez-moi.
    
    Nous emboitâmes le pas du serveur jusqu’à notre table.
    
    — J’adore ce restaurant, me dit alors Marine.
    
    — Moi aussi, je m’y rends tous les week-ends, leur bacon me rend complètement fou.
    
    — Moi c’est leur Champagne, me dit-elle avec un petit sourire.
    
    — Je vais devoir attendre quelques heures avant d’ingérer la moindre goutte d’alcool.
    
    — Dans ce cas, je ne t’attends pas.
    
    Je regardai Marine, vêtue uniquement d’une chemise blanche légèrement froissée et d’un collant. Pour être franc, je n’étais même pas sûr qu’elle avait daigné mettre une culotte. J’étais plongé dans ses yeux marron en amande et son magnifique visage.
    
    Mon regard était aussi inévitablement attiré par son décolleté. Trois boutons étaient ouverts, laissant apparaître jusqu’à la naissance du dessous de ses merveilleux seins. Lors de ses mouvements, il n’était pas rare d’apercevoir une partie de son téton.
    
    Je pense qu’il est temps de vous faire une rapide description de sa poitrine :
    
    Je dirai qu’elle possède un bonnet B ; les hommes lisant ...
    ... cette phrase, je vous entends d’ici avec vos « mouais » ou « bof ». Pour moi, la taille de la poitrine n’a pas d’importance. Le plus important, c’est sa forme. Chacune a sa particularité ; pour être franc, toutes sont belles ; celle de Marine était d’avoir les mamelons ombiliqués. Je parie que j’en ai perdu quelques-uns là. Les mamelons ombiliqués sont une spécificité qui signifie que le bout du téton est rétracté sur lui-même. Je trouve ça magnifique, car c’est assez rare. De ma vie, je n’avais jamais vu une telle poitrine. Pour la forme, ils étaient d’une parfaite rondeur.
    
    Sans doute la raison pour laquelle elle pouvait se passer de soutien-gorge. J’étais comme hypnotisé par cette totale absence de pudeur. Je me disais qu’elle avait sûrement remarqué mes yeux divaguer quelque peu vers son décolleté, mais cela ne semblait en aucun cas la perturber. Je pense même que j’étais le seul à être un peu gêné dans cette situation jusqu’à ce que :
    
    — Tu veux que je referme un bouton ? s’exclama-t-elle en souriant.
    
    — Je suis désolé, mais mon œil est magnétiquement attiré, et pour ma défense, ils me regardent également.
    
    — Marine éclata de rire lorsque nous fûmes interrompus par le serveur.
    
    — Avez-vous fait votre choix jeunes gens ?
    
    Marine prit la carte et répondit :
    
    — Oui, je vous prendrai une salade d’avocat, un croque-monsieur, du bacon, des œufs et des pancakes.
    
    J’étais aussi surpris que le serveur qui notait la commande. Je me demandais où elle allait mettre ...
«123»