1. Transformée (3)


    Datte: 13/06/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: Dimitrov

    Je reprends mon souffle, ouvre les yeux ; je la regarde un moment puis je lui dis :
    
    — Merci, je n’avais jamais ressenti ça.
    
    — Pas de merci. En guise de remerciement, embrasse-moi plutôt.
    
    Je m’exécute. Cette fois, je l’embrasse avec la langue et je caresse ses seins en même temps, puis je lèche son sein et me mets à le téter encore une fois.
    
    — Hmmmm, j’adore quand tu me fais ça...
    
    Tout en continuant de goûter à son téton, je glisse ma main entre ses cuisses pour toucher sa chatte ; mais comme je n’en ai jamais touché auparavant, je ne sais comment m’y prendre. Alors Sylvie me prend la main et commence à guider mes caresses sur son con. Elle m’explique comment stimuler le clitoris, comment faire jouir une femme. Je sens sa respiration s’accélérer ; elle gémit de plus en plus fort :
    
    — Hmmm, avec plus d’expérience, tu seras une championne au lit... Hmmm, continue, ouiiiii, vas-y !
    
    Je continue de lui caresser la chatte ; je la sens de plus en plus mouillée. Je veux retirer ma bouche de son téton pour voir ce que je fais, mais elle m’en empêche ; elle appuie ma tête contre son sein, alors je continue à la caresser. Je laisse sa main me guider sur sa chatte jusqu’à ce qu’elle jouisse avec un grand râle de plaisir :
    
    — Aahhhhh, ouiiiii !
    
    Elle saisit ma tête et m’embrasse langoureusement, puis je pose ma tête sur son épaule et ne dis plus rien. Quelques instants plus tard, elle me confie :
    
    — J’ai adoré partager ce moment avec toi, Emily.
    
    — Moi aussi. ...
    ... Je n’avais jamais pensé pouvoir ressentir ça avec une femme.
    
    — On est plus expertes que les hommes, ma chérie ; et si tu veux, on renouvellera l’expérience.
    
    Je la regarde droit dans les yeux en lui répondant :
    
    — J’ai hâte !
    
    Sylvie se lève alors, prend ses affaires, me fait un bisou sur le front, me souhaite bonne nuit et sort de la chambre. Cela a été tellement bon que je reste longtemps à revoir les images de ce qu’il s’est passé. Je sens l’odeur de ma compagne sur les draps et je m’endors, nue, tout heureuse de mon expérience.
    
    — * *
    
    Le lendemain, je me réveille vers 7 h du matin. Je fais ma toilette, la tête toujours dans les nuages après ma douce nuit avec Sylvie. Je m’habille rapidement, me coiffe et descends prendre le petit-déjeuner. Quand j’arrive en bas, Christophe est déjà levé, buvant un café. J’allais lui dire bonjour quand je vois une femme s’approcher. Une cinquantaine d’années, un peu grosse, pas très coquette, elle fait défaut dans le décor. Je reste immobile jusqu’à ce que Christophe me voie et m’interpelle :
    
    — Approche ; ne t’inquiète pas, ne sois pas timide. C’est Monique, elle nous aide pour le ménage ici.
    
    — Bonjour, Monsieur ; bonjour, Madame. Enchantée.
    
    — Emily, pas de « Monsieur » : tu vis avec nous maintenant, donc pas de chichi.
    
    J’acquiesce en souriant.
    
    Au cours du petit-déjeuner, je vois Sylvie arriver, toujours aussi belle et radieuse. Je n’ose pas trop la regarder de peur que son mari voie ou soupçonne quelque chose. ...
«1234»