1. Alien


    Datte: 22/05/2022, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: bySalomeD

    Attention, ce texte est basé sur le non-consentement, le viol. C'est une histoire violente. Si vous n'aimez pas le genre ou êtes une âme sensible, je vous le garantis, vous n'aimerez pas. Pour les autres, bonne lecture.
    
    Je ne sais plus depuis combien de temps je suis ici, la seule chose que je sache, c'est que la question de savoir si nous étions les seuls dans l'univers est maintenant résolue. Je suis dans une espèce de cage de verre, autour de moi un immense laboratoire avec quatre aliens affairés autour. Je suis nu, je n'ai plus un poils, ni un seul cheveux, je dors par courtes périodes, c'est eux qui dirige tout.
    
    Eux , ah oui, je vous les décris brièvement : Ce sont des espèces des poulpes, ils mesurent à peu près 1 m de haut, de nombreuses tentacules plus ou moins grosses qui virevoltent autour d'eux. Un seul œil au milieu et pas de bouche. Enfin, pas de bouche visible.
    
    Je n'ai rien mangé depuis le début, mais je n'ai ni faim, ni soif. Une fois par jour je me retrouve immobilisé sans pouvoir bouger et une sorte de tube flexible, métallique, s'enfonce par ma bouche jusque dans mon estomac, me provoquant des hauts de cœur tandis qu'il me déverse un liquide que je pense nutritif.
    
    Le pire vient ensuite, un tube beaucoup plus petit se glisse dans mon urètre jusqu'à ma vessie, me provoquant une douleur atroce au point que je cris de douleur, à chaque fois je sens que le tube aspire mon urine, afin de me laisser débarrassé des problèmes de ...
    ... subsistance.
    
    Plusieurs fois j'ai été emmené par des bras métalliques, immobilisé, sans pouvoir bouger, sur une table d'examen mise devant ma cage. J'ai été exploré par toutes sortes d'appareils, les plus douloureux étant ces flexibles métalliques qui rentrent par tout les orifices du corps pour leur exploration totale.
    
    Je suis résigné, de toutes façons je n'ai pas de famille, personne ne me pleurera, au moins j'ai la chance d'être le premier a connaître la vérité, ce qui est une bien maigre consolation.
    
    Un jour, alors que je me réveille, je me frotte les yeux. En face de moi une jeune femme d'environ dix-huit ou vingt ans, terrorisée, comme moi nue sans cheveux. Pour le bas de toute façons vu la grande mode du totalement épilé, ils n'ont sûrement pas eu besoin de lui enlever les poils.
    
    J'essaie de lui parler, elle ne comprend pas ma langue, la fille me répond dans un langage que je ne connais pas. Cela ressemble à du norvégien ou de l'allemand. Des que j'essaie de l'approcher, elle hurle et recule contre la paroi de verre. Elle reste prostrée dans son coin, étudiée de prés par les aliens. Elle a une grosse paire de seins, que je n'ai pas, ce qui semble les interroger.
    
    Tout d'un coup ses membres se détendent, elle se fige, je reconnais ce qui m'arrive lorsque qu'on me nourrit. Je ne sais pas si ils utilisent un rayon paralysant, en tout cas plus aucun muscle n'obéit aux ordres donnés, par contre les sensations sont préservées à notre grand dommage, vue parfois les douleurs ...
«1234...9»