1. Amazonie 2 (5)


    Datte: 17/05/2022, Catégories: Divers, Auteur: Miss Arthur

    Mes tentatives informatiques de décodage n’avait strictement rien donné, vraiment rien. J’étais certes déçue mais m’y attendais. J’avais cependant toujours la certitude que celui ou celle qui avaient chiffré ces documents avaient utilisé un code de Vigenère. Bon, le côté positif et que j’avais éliminé tout un tas de mots clé, y compris « Jéromine », « Amazonie »…
    
    Je n’avais pas eu le temps de regarder les fichiers image des documents scannés. Je décidai de faire une pause cryptologique et de faire un travail d’observation. En dehors des suites de chiffres des documents, il y avait des annotations, des tampons avec des dates, de l’œuvre d’archiviste donc. Une note manuscrite attira mon attention. Elle se trouvait toujours en première page de chaque document et disait en espagnol : « approuvé JDLV » suivi d’une année, entre 1555 et 1575. Par la Déesse et par Circé ! Je reconnus l’écriture de Jéromine, celle de son manuscrit que j’avais passé tant d’heures, pour mon plus grand plaisir, à traduire. JDLV ne pouvait être que Jéromine De La Vega. J’informai aussitôt le directeur et Julio. Cela dit, cela ne me donnait pas la clé, même si j’essayai sans succès de décoder avec la clé « approuvé JDLV » en ajoutant aussi les années. C’eut été trop facile.
    
    Julio et le directeur me félicitèrent pour cette avancée. Cela me fit sourire, j’étais pourtant encore bien loin du but. Il fallait que je me mettes dans la peau du chiffreur ou de la chiffreuse. J’étais sûre que c’était l’œuvre ...
    ... de Pedro/Raquel. Mélanie partageait mon avis mais n’avait pas plus d’idée. Quelque peu désespérée, j’eus envie d’ouvrir une conversation mentale avec Circé ce soir-là.
    
    ~ Bonjour mon amazone favorite, me dit-elle.
    
    ~ Bonjour Circé.
    
    ~ Quel bon vent t’amène, comme on dit chez les marins grecs ?
    
    ~ J’essaie de déchiffrer des documents espagnols secrets datant du XVIe siècle.
    
    ~ J’ai vu cela, cela t’occupe beaucoup apparemment.
    
    ~ Tu pourrais m’aider ?
    
    ~ Je ne sais pas, qu’as-tu en tête ?
    
    ~ Je suis sûre que ces documents ont été chiffrés par Raquel Velazquez.
    
    ~ Ah, la femme qui fut avant cela Pedro Del Gato ?
    
    ~ Del Gado, avec un « d » comme dans déesse.
    
    ~ Ah oui, je trouvais cela rigolo, avec un « t ».
    
    ~ Circé…
    
    ~ On a bien le droit de s’amuser un peu, non ?
    
    ~ Ok. Disons que j’aimerais bien connaître la clé de chiffrement qu’elle a utilisée. Je suis dans le brouillard. J’aimerais tellement être dans sa tête.
    
    ~ Réfléchissons, on ne peut pas réveiller les morts, ce n’est bien et de toute façon on n’a rien de sa dépouille. Reste les souvenirs éthérés.
    
    ~ Pardon ?
    
    ~ Certains souvenirs restent attachés aux lieux ou aux objets, et dans ce que vous appelez votre ADN aussi.
    
    ~ Et ?
    
    ~ Si ces manuscrits ont été écrits par elle, je peux te faire entrer en contact avec des mémoires qui y seraient attachées.
    
    ~ Tu ferais cela ?
    
    ~ Ben oui, c’est en mon pouvoir, je ne suis pas une magicienne de bas étage.
    
    ~ Ce n’était pas mon propos.
    
    ~ ...
«1234...7»