1. Être vachue s'est merveilleux 18


    Datte: 15/05/2022, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: byLemaringouin

    Une limousine arrive devant la porte de la laiterie. Un grand gaillard, d'environ 40 ans, cheveux sel et poivre, en descend.
    
     Il mesure au moins 1,80 mètre dit Claire. Et c'est un beau bonhomme.
    
    Claudine, qui est à côté d'elle, ajoute :
    
     Oui! Il est bien musclé! Je pense que ça doit être un bon baiseur!
    
    Claire lance un large sourire complice à Claudine. Elle pensait exactement la même chose.
    
    L'homme entre dans le hall de la laiterie où l'attendent Pierre et Claude, aux côtés des deux femmes. L'homme, sourire aux lèvres, tend la main à Claude et lui dit :
    
     Bonjour, je m'appelle John Walker. Je vous remercie de m'avoir invité dans votre institution.
    
    John a un léger accent britannique, mais parle parfaitement français. Sa mère était française et son père américain. Après les présentations formelles, tous se dirigent vers le bureau de Claude.
    
     Avez-vous fait un bon voyage? lui demande celui-ci
    
     Oui! je vous remercie de m'avoir envoyé votre chauffeur. Je suis arrivé hier soir. Dans la voiture, le chauffeur m'a donné l'enveloppe que vous m'aviez préparé. Il m'a laissé à mon hôtel, et j'ai pu lire tous les documents avec attention. Je suis épaté par le sérieux du travail exercé dans votre institution.
    
     Oui! dit Claude, et nous en sommes très fier. La laiterie fonctionne à merveille. Notre bailleur de fonds, le gouvernement, en est très satisfait. Les autorités appuient notre démarche, et les jeunes femmes qui composent notre cheptel sont très ...
    ... heureuses ici, avec nous. Elles sont très contentes de vivre entre nos murs et fournir la matière première à cette laiterie.
    
     Et à combien monte votre cheptel.
    
     Aujourd'hui nous avons reçu notre 178 ième candidate, informe Claudine.
    
     Ah, je vois! Et elles sont toutes productives?
    
     Actuellement nous en avons trois en formation. Le reste produit les volumes renécessairesquis pour satisfaire la demande requise par le marché. Mais notre institution devient de plus en plus populaire et nous devons incessamment rechercher de nouvelles vachues, réplique Claudine.
    
     Votre programme de préparation des vachues nous intéresse énormément. Nos autorités gouvernementales nous poussent à implanter ce programme chez nous. Nous avons deux laiteries, une pour vaches laitières et une qui est présentement en construction. C'est dans cette dernière que le gouvernement nous incite à fournir du lait maternel. C'est pour cela que nous aimerions trouver un accord avec vous pour participer à la réalisation de ce projet. Votre expérience nous serait très utile.
    
     Nous allons voir tout cela en détail, mais auparavant vous allez faire une petite visite dans la laiterie. Claudine, notre directrice de production, va vous accompagner, dit alors Claude.
    
     Très bien, merci
    
    John, qui n'avait des yeux que pour la poitrine de Claudine, est très content que celle-ci soit la personne qui va le guider durant cette visite. Claudine et John quittent le bureau et se dirigent vers le secteur des ...
«1234»