1. Michel et le plaisir d'être cocu


    Datte: 15/05/2022, Catégories: fh, fhh, extracon, cocus, hsoumis, Masturbation Oral pénétratio, sm, candaul, Auteur: Clancy63

    Voilà l’histoire de Michel. Cet homme d’une cinquantaine d’années est marié avec la belle Isa.
    
    Commençons par les décrire et en gentlemen que nous sommes, c’est bien sûr Isa, qui aura la chance d’être présentée en première. C’est une belle femme d’environ 1,70 m, un corps tonique, un ventre plat, des seins encore hauts, agrémentés de tétons très érectiles et d’une folle sensibilité. Dès qu’une main les frôle ou dès qu’une langue les lèches, elle se sent toute chose, et toute moite. Bien que plus âgée que Michel, elle ne fait absolument pas son âge. Côté signe distinctif, un superbe tatouage au-dessus du pubis montre son appartenance à son homme et deux petites boucles décorent ses lèvres intimes. Le tout bien évidemment sans coquin… euh, qu’aucun poil ne vienne troubler la vision du spectateur. Enfin, de longues jambes sveltes finissent de la décrire.
    
    Maintenant au tour de Michel. Pour lui le format est différent, il est plus massif que ça chère et tendre, lui aussi tatoué, mais pas de marque prouvant son appartenance à sa femme, et pourtant… mais on y viendra plus tard. Lui non plus, pas de poil sur le corps, nulle part, sauf sur son menton parfois en un bouc façon biker. Dernier point qui va avoir son importance pour notre histoire. À la différence de sa belle Isa, Michel est bi. Oui, oui, il ne dédaigne pas de temps en temps de faire jouir avec sa bouche un sexe d’homme.
    
    Voilà les protagonistes de notre histoire, avec, bien évidemment, votre serviteur.
    
    Cette ...
    ... histoire commence il y a quelques années maintenant, alors que je n’étais qu’un pauvre conseiller bancaire et ce beau couple, mes clients. Tout se passait bien. Nos contacts étaient amicaux. Mais il m’arrivait parfois, lorsqu’ils quittaient mon bureau, d’admirer la chute de rein d’Isa et de m’imaginer téter cette splendide poitrine que je devinais parfois par l’échancrure de son chemisier. Mais bon, étant un employé modèle (sic), cela ne restait que des idées qui égayaient mes froides soirées d’hiver, ou mes pauses de midi lorsque je m’ennuyais seul à l’agence. Combien de fois je me suis fait plaisir dans mon bureau, en imaginant la belle Isa couchée dessus, les jambes largement écartées et ma langue fouillant son intimité jusqu’à la faire hurler de plaisir…
    
    Et puis un beau jour, ils ont quitté la banque pour des concurrents. Pas d’amertume entre nous, juste un choix appuyé par des considérations financières bien compréhensibles. Adieu images de ce corps merveilleux…
    
    Jusqu’au jour où, aux détours d’une page internet d’un site libertin, que vois je… Mais oui, c’est bien elle. Non ! Ce n’est pas possible… Si, si, c’est bien une photo d’Isa au bord d’une piscine avec un homme entre ses jambes en train de lui faire ce je j’avais rêvé de lui faire sur mon bureau…
    
    Quelle explosion dans mon boxer ! Mon sexe qui, jusque-là, était un peu mollasson à la vue des photos des autres fiches, mon sexe, disais-je, se dressa droit comme un I et dur comme du bois. Je clique alors sur la ...
«1234...»