1. Sidonie a plus d'un amant


    Datte: 05/05/2022, Catégories: fhh, extracon, Humour extraconj, Auteur: Samuel

    Je trouve un homme dans mon lit et, en fouillant un peu, ma femme dans le placard. Je lui dis :
    
    — Vous vous êtes trompée, ma chère. D’habitude, c’est l’inverse, non ?
    
    Elle me répond :
    
    — C’est parce que je croyais que j’étais chez lui.
    
    C’est vrai qu’aujourd’hui tout le monde est meublé pareil. Juste à la place du poster de Che Guevara, celui de John Lennon. Les deux sont barbus et dans le noir… Mais je me reprends rapidement pour lui montrer que je ne suis pas dupe.
    
    — Néanmoins, vous étiez dans mon lit avec un homme qui n’était pas moi.
    — Il est plus léger que vous, il ne va pas l’abîmer, ce lit.
    — Que cet homme soit dans mon lit, soit ! Ne soyons pas mauvais coucheur. Mais il ne m’est pas agréable qu’il partage cette couche avec vous. Vous pouvez le comprendre.
    — Je sais. C’est pourquoi je pensais qu’on était chez lui.
    — Peut-on au moins savoir à qui nous avons affaire ?
    — C’est un homme distingué.
    — Que voulez-vous que je distingue dans cette semi-obscurité ?
    
    L’homme, qui était jusqu’alors caché sous les couvertures, se redressa alors pour s’asseoir dans le lit.
    
    — Je me présente Corentin de Saint-Amour, juge à la Cour d’Amiens.
    — Et vous, vous ne saviez pas non plus que vous n’étiez pas chez vous ?
    — Vous savez, en plein final de turlutte…
    — Enfin, cher Monsieur, vous prenez mon lit et ma femme, alors que nous n’avons jamais été présentés…
    — Je reconnais que la situation n’est pas à mon avantage. Nu, le sexe un peu dégonflé, mais si vous ...
    ... m’aviez vu cet après-midi encore au tribunal de Grande Instance… Les affaires du tribunal de Grande Instance sont, en règle générale, jugées par trois magistrats, dont l’un est président et les deux autres sont assesseurs.
    — Et alors ?
    — Et alors, sachez que je ne suis jamais assesseur. Le président du tribunal de Grande Instance a des compétences administratives, mais aussi des compétences juridictionnelles propres. Par exemple, il peut prendre des ordonnances de référé lorsqu’il s’avère nécessaire de prendre rapidement une mesure provisoire. Le président du tribunal de Grande Instance est également compétent pour rendre des ordonnances sur requête. Pour vous donner une idée, le tribunal de Grande Instance ne juge pas des affaires dont la valeur est inférieure à 1000 euros.
    
    Ma femme prit alors la parole :
    
    — Vous voyez bien maintenant que c’est un homme de valeur. Certes, pour l’instant, avec son bistouquet tout racorni, il ne paie pas de mine, mais…
    — Écoutez, il était convenu qu’on ne s’attaquait pas sur le physique. Il faut juger le fond. Vous pouvez engager une procédure pour conduite adultérine à l’encontre de la femme Levavasseur Sidonie, soit votre épouse.
    — Moi, je n’ai rien à voir avec tout cela. Vous avez bien vu : quand vous êtes entrés, j’étais dans l’armoire. Je n’ai rien vu.
    — Vous y étiez nue, ma chère, ce qui laisse supposer…
    — Je vous en prie, Edmond. Laissons les suppositions au Café du Commerce où les ragots vont bon train.
    — Et puis-je m’autoriser à ...
«123»