1. Une si bonne leçon !


    Datte: 04/05/2022, Catégories: fh, hplusag, jeunes, cadeau, voisins, fsoumise, cérébral, revede, Voyeur / Exhib / Nudisme noculotte, Masturbation Oral pénétratio, coprolalie, init, Auteur: Lacducoucou

    — Maître !
    
    Occupé sur sa pelouse à la taille d’un rosier, il s’arrêta, surpris. Et releva la tête : qui pouvait le héler ainsi ? Il vit la fille de ses nouveaux voisins qui lui faisait signe de la main joyeusement. Une gamine de seize ans, adolescente élancée qu’il voyait pour la première fois.
    
    — Maître, vous ne me reconnaissez pas ?
    — Euh… non. Qui es-tu ?
    — Mais voyons, Maître, votre ancienne élève de CP à qui vous avez appris à lire ! Essayez de vous souvenir ! J’ai passé une année inoubliable chez vous.
    
    Il fouilla dans sa mémoire« … peut-être que ? » et hasarda un prénom.
    
    — Oui, c’est ça, c’est bien moi.
    — Eh bien dis donc, tu as beaucoup changé ! Tu n’es plus la gamine de six ans que j’ai connue.
    — Évidement que j’ai changé, mais pas vous. Dans le temps, vous étiez mon héros et je peux dire que vous le resterez à jamais. Vous m’avez appris à lire, mais surtout vous m’avez appris à aimer la lecture. Je lis énormément. C’est une fenêtre ouverte sur le monde. Merci encore ! Je suis contente de vous retrouver et qui plus est, en tant que voisin.
    
    **********
    
    Ça, c’était il y a trois ans. Depuis, à chaque fois qu’ils se revoyaient sur la pelouse, ils échangeaient quelques mots. Ainsi apprit-il progressivement qu’elle était fille unique, que ses parents étaient très branchés« religion » : messe tous les dimanches avec participation obligatoire de leur fifille.« La pauvre ! Comment peut-on imposer ce genre de cirque à une ado ? Éducation ultra ...
    ... traditionaliste, rigide jusqu’à la caricature, curé régulièrement reçu à des repas de midi le dimanche, pèlerinages dans les lieux saints, visite du Vatican, etc.
    
    Il lui apprit qu’il avait quitté l’enseignement depuis des années, mais elle continua à l’appeler « Maître ».
    
    À dix-neuf ans, ce n’était vraiment plus la gamine du CP à laquelle il avait appris à lire. Elle était devenue jeune fille, tailles, hanches et poitrine affirmées, elle était souple, déliée comme une liane, gracieuse et souriante. Un plaisir pour les yeux. Mais ce qui l’intriguait, ces derniers temps, c’était cette façon qu’elle avait d’accrocher avec insistance son regard au sien. Avec, comme une étincelle malicieuse…
    
    Il ne put s’empêcher de s’interroger :« Aurait-elle déjà vu le loup ? Si ce n’était pas le cas, elle semblait en avoir envie et donc, ça n’allait pas tarder », pensa-t-il. Il devait reconnaître que, malgré leurs vingt années de différence d’âge, il se chargerait volontiers de le lui montrer, le loup. Rien que d’imaginer passer ses mains sous sa jupe…« J’ai vraiment des pensées ignobles » se dit-il, sans pourtant éprouver le moindre remord.
    
    **********
    
    Tout bascula par un chaud samedi après-midi de juillet. Il était en train de cueillir des framboises. Elle était seule et désœuvrée, ses parents venaient quitter la maison en voiture.
    
    — Maître !
    
    Il releva la tête, surpris. À quelques pas, elle le regardait, les yeux pétillants :
    
    — Vous avez des framboises ?
    — Tout plein ! Si tu en veux, ...
«1234...10»