1. Amandine amoureuse (2)


    Datte: 01/05/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: zooph34

    Hélène
    
    Le lendemain, je me réveille assez tôt, je me prépare pour la réunion, c’est-à-dire, jupe plissée mi-cuisses bleue marine, corsage beige clair à peine opaque et rien dessous, on devine mes seins sans les voir, string ficelle minimaliste qui me couvre juste le sexe et escarpins bleu marine. J’adore cette tenue, elle suggère mes formes sans les dévoiler entièrement, et je dois dire que j’aime qu’on me regarde, aujourd’hui, il y aura pas mal de monde pour me regarder. J’arrive vers sept heures au bureau, comme toujours, je suis la première. Je finis les photocopies et relie les dossiers. Je prépare la salle de réunion, elle a servi hier et il faut changer tous les verres et bouteilles d’eau, nous démarrons à dix heures. Mon patron arrive vers huit heures et demie. Il entre dans la salle et me regarde.
    
    — Bonjour monsieur.
    
    — Bonjour Amandine, vous êtes magnifique, j’adore cette tenue, elle nous porte bonheur et en plus elle met magnifiquement votre corps en valeur.
    
    — Merci monsieur.
    
    — Ça va être une bonne journée, je le sens.
    
    — Espérons monsieur, espérons.
    
    — Vous travaillez pour la société depuis combien de temps ?
    
    — Depuis le premier novembre deux mille dix-neuf.
    
    — A peine plus de treize mois, j’ai l’impression que vous êtes là depuis beaucoup plus que ça, vous devenez indispensable Amandine, surtout pour moi.
    
    — Merci monsieur.
    
    — Quel est votre titre exact dans la société ?
    
    — Secrétaire de direction responsable du markéting et du ...
    ... commercial.
    
    — Vous avez quel diplôme ?
    
    — L’ISEG de Toulouse.
    
    — C’est quoi ?
    
    — Une école de marketing et de communication.
    
    — Quel niveau ?
    
    — Bac + cinq monsieur.
    
    — Vous avez eu votre bac à quel âge ?
    
    — Dix-sept ans.
    
    — Mais vous êtes sous-employée, je vais regarder ça de plus près. Vous avez la note du taxi ?
    
    — Oui.
    
    — Donnez-la-moi, je vous rembourse tout de suite, suivez-moi.
    
    Il sort de la salle pour rejoindre son bureau, je le suis, il me rembourse en liquide. Vers neuf heures trente, le premier client arrive, mon patron l’accueille et s’en occupe, les autres arrivent dans la foulée, sauf le cinquième. Le patron amène tout le monde dans la salle de réunion, les installe et commence par présenter les deux ingénieurs qui se sont occupés de la partie technique du dossier. Quelqu’un entre dans la société, je sors de la salle pour l’accueillir. C’est le dernier client, ou plutôt la dernière cliente. C’est une femme d’une trentaine d’années, grande, belle, poitrine haute libre sous un corsage sage, mais pas complètement boutonné, fesses bien rondes moulées dans une jupe serrée mi-cuisses qui ne laisse voir aucune trace de sous vêtement. C’est un canon, mon patron va bien aimer.
    
    — Bonjour madame, qui dois-je annoncer ?
    
    — C’est vrai que vous attendiez mon mari le PDG, mais il est confiné chez nous, cas contact. Je suis Hélène Dupont, directrice générale de la société Dupont et mandatée pour le remplacer.
    
    — Suivez-moi.
    
    Je l’amène à la salle de ...
«1234...7»