1. Dépucelé par la mère de mon pote 3


    Datte: 13/02/2022, Catégories: Première fois Auteur: Mimi68

    Christine alla garer la voiture dans le garage.
    
    Je l’attendais dans le salon.
    
    Elle s’approcha de moi et posa ses lèvres sur les miennes. Je sentais la pointe de ses seins contre moi.
    
    - Viens Michel, suis-moi.
    
    Elle monta l’escalier devant moi. Je ne pouvais détacher mes yeux de ses hanches qui ondulaient en montant l’escalier. Nous arrivâmes dans la chambre.
    
    Elle ôta sa robe devant moi et aussitôt je vis sa poitrine dressée vers moi. Je ne pouvais détacher mon regard des ses tétons dressés. Sa peau était fine, lisse. Son ventre était plat, j’était comme paralysé. Elle s’avança vers moi, pris ma main et la posa sur son sein gauche. Il était doux et ferme, chaud, je caressais sont son téton en le faisant rouler entre deux de mes doigts. Christine se cambra légèrement, faisant monter ses deux seins. Elle était magnifique.
    
    - Tes doigts sont doux Michel, tu caresse bien.
    
    - Vos seins sont magnifiques Christine.
    
    - Tète-moi, mon bébé, goute mon téton.
    
    Je me penchais pour téter ce téton pointé vers moi. Je faisais tourner ma langue autour du téton. Il était si bon, je croyais rêver. Je n’osais croire à ce qui m’arrivait. Je sentais mon sexe se dresser dans mon short. Je prenais ce téton en bouche. Christine gémissait en accompagnant ma succion. Elle me caressait les cheveux.
    
    - Oh mon bébé, c’est si bon pour une femme d’être tétée. Continue mon bébé.
    
    - Oui Christine, votre sein est si bon.
    
    Je senti ses mains baisser mon short ...
    ... ainsi que le string qu’elle m’avait fait porter au restaurant.
    
    - Assieds-toi sur le bord du lit.
    
    - Hummm oui
    
    Christine se mit à genoux devant moi, elle s’approcha entre mes cuisses, les écartant. Elle saisit mon sexe dressé.
    
    - Oh mon bébé, que ton sexe est beau, gros, grand.
    
    Elle décalotta mon gland avec ses lèvres et lécha celui-ci avec gourmandise. Elle joua avec ma petite fente, c’était divin. Mon sexe était tendu comme jamais. Christine enfonça mon sexe dans sa bouche jusqu’à ce que ses lèvres soient en contact avec mes couilles. Elle commença à coulisser sur mon sexe en me regardant. Je poussais de petits gémissements. Elle me caressa les couilles avec sa main. La chaleur de sa main provoqua une montée de désir. Je respirais de plus en plus fort. Je voulais la prévenir.
    
    - Oh Christine, je crois que je vais venir.
    
    - Laisse-toi aller mon bébé, je suis prête à te recevoir dans ma bouche.
    
    - Oh ça monte.
    
    - Oui je sens ton sexe qui vibre sur ma langue.
    
    Elle plaque mon sexe au fond de sa bouche et j’éjaculais en jets puissants successifs.
    
    - Oh ouiiiii !!!!!!!!!!
    
    - Oui mon bébé, viens viens …..
    
    - Oh comme c’est divin.
    
    Je sentais Christine qui avalait ma semence au fur et à mesure que j’éjaculais dans sa bouche.
    
    - Oh mon bébé, quel homme tu fais maintenant, si viril, si puissant.
    
    - Oh merci Christine, c’est la première fois que ressens un tel plaisir.
    
    - Oh mais ce n’est que le début mon bébé, que le début… 
«1»