1. L'algéroise qui m'a ouvert les portes du paradis


    Datte: 05/02/2022, Catégories: Première fois Auteur: Lynxalgérois

    Jusqu’à nos jours je n'ai jamais partagé cette histoire avec qui que ce soit. Aujourd’hui et pour la première fois je décide de la publier ici et la partager avec vous, peut être que ça m'encouragerai d'écrire les autres aventures que j'avais eu durant toutes ces dernières années.
    
    je m'appelle farouk encore adolescent à cette époque-là, l'été arrive et comme chaque année et comme je suis issue de la région intérieur de l'algérie,moi et mon petit frère on avait à quelques semaine de vacances dans l'une des régions du littoral algérien, cette été la, la famille décide de partir à alger, youupi peut importe pour moi la région l'essentiel c'est d'aller profiter de la mer et du soleil, changer d'atmosphère et pourquoi pas faire de belle rencontres, hummmm .
    
    Mon père à loué un bel appartement juste en face la mer du côté ouest d'Alger, le jour J est arrivé, j’étais tout excité, surtout que j'attendais ce jour depuis quelques mois déjà .Une fois arrivé on découvre le coin ; plutôt pas mal, belle cité clôturé ou les appartements étaient spécialement conçu pour être loués durant les périodes estivales.
    
    en descendant de la voiture j’aperçois une très belle silhouette, et quel silhouette, un vrai sablier aux chemin mi long très bien foutu, qui était en train de déchargée les valises au même moment que nous, je ne l'ai pas lâché des yeux, je scanné sans cesse la longueur, largeur, profondeur,....je lâche un petit bonjour timide, comme si qu'il était sortie spontanément, elle ...
    ... se retourne, et me réponda :bonjour jeune homme
    
    je devins tout rouge, mes jambes ne tenait plus à leurs place, pourquoi ?pourquoi tant d'émotions? Imaginez qui c'était?
    
    mon professeur de français au lycée à l'époque ,les trentaines ,célibataire tous les garçons du lycée et mêmes quelques professeurs fantasmaient sur elle, une vraie sexe symbole, une taille de jument d'un mètre soixante-dix ou plus ,corps presque parfait ,qu'en dirait sculpté par un artiste de renommé, un regard de braise, lèvres renversées, et une dentition digne de stars de Hollywood. Elle s’appelait lynda, surnommée pamela en référence à pamela Andersson cause de sa poitrine qui se faisait largement distinguée .
    
    Lynda : ah! Quelle surprise, ça va farouk?
    
    Moi: heuu,aa,heuuu ouai ,oui madame ça va très bien et vous?
    
    Lynda:et bin dis donc tu m’as suivis de Batna jusqu'ici?
    
    Moi : ehuu ,non non
    
    je ne savais même pas ce que je voulais ou fallait dire tellement j'étais déstabilisé, non seulement car j'étais surpris de la voir ici et surtout car y avait tellement de monde au balcon et qu'elle portait un décolleté de rêve qui mettait en évidence sa belle et grosse poitrine
    
    Lynda: ne me dis pas, que vous aussi vous avez loué ici!!
    
    Moi:oui m'a père à choisis cette endroit, on va rester, jusqu’à la fin du mois
    
    Lynda:waw trop cool, au moins j'aurai un voisin que je connais je vais pas me sentir toute seule, avec un large sourire, et un regard très suspect.
    
    tellement sa gonflé dans mon ...
«1234...»