1. Sirhine et Marc (1)


    Datte: 13/01/2022, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: Marclmnr

    ... mec et j’adore ça.
    
    Je le vois se tordre de plaisir, appuyant sur sa tête, je l’entends tousser sur sa bite, elle est énorme en érection, n’ayant vu que 2, 3 pénis dans ma vie je sais tout de même reconnaître un monstre... au bout de 3 min je vois le rythme s’accélérer, soudainement il pousse un râle de plaisir... je réalise qu’il a joui dans sa bouche. Tout d’un coup, il ouvre les yeux et regarde fixement vers la moustiquaire, je me baisse instantanément, je pense qu’il a capté que quelqu’un était là. Je l’entends dire
    
    — Tiens le mouchoir.
    
    Clothilde nous racontait qu’elle détestait le goût du sperme, qu’elle n’avalait jamais. J’entends la tente s’ouvrir, prise de panique je cours vers le salon, pour aller dans les toilettes. J’attends pendant quelques min avant de me décider à sortir et retourner dans la tente dormir. Je sors des toilettes, traverse le couloir, puis le salon quand soudainement j’y croise Marc torse nue, et en calbute
    
    — Désolé, je pensais que tout le monde dormait, me dit-il.
    
    — Moi aussi tiens haha... tu as chaud ?
    
    — Ouais il fait super chaud dehors.
    
    — Ah moi je me les caille pas mal.
    
    — Reste pas en soutif, tu veux un plaid ?
    
    — humm je veux bien oui.
    
    — Vas-y, suis-moi.
    
    Je meurs de chaud intérieurement, je ne m’attendais pas à le croiser. Il m’emmène dans le garage où il prend le plaid et me le donne, avant de me demander
    
    — T’es célibataire ?
    
    — Oui pourquoi ?
    
    — Comme ça, je me demandais quand je t’ai vu nous mater à ...
    ... travers la moustiquaire.
    
    Surprise de ce qu’il me dit, je me mets à rougir et commence à bafouiller...
    
    — J’étais juste curieuse... j’avais cru... cru entendre un bruit.
    
    — Oui y en avait haha, si t’as peur que je le dise à Clo, t’inquiètes pas, ça reste entre nous.
    
    Je ressens une profonde excitation
    
    — Merci haha c’est gênant comme situation.
    
    — Tas bien aimé le spectacle au moins ?
    
    — Eeeuh... je sais pas quoi répondre.
    
    — Je te taquine, mais c’est du voyeurisme ce que tu fais.
    
    — Oui, en attendant tu me matais bien quand on était dans la piscine.
    
    — Hum je ne dirais pas non, t’as sommeil ?
    
    — Non du tout et toi ?
    
    — Non plus, ça te dit qu’on se pose dans le salon, Clo a Netflix.
    
    Gênée de cette situation, je me tâte à répondre oui
    
    — Oui vas-y ! *et merde*
    
    On s’assoit sur le canapé, je suis bouillante d’excitation à l’idée de cette situation. Il met un film, et on commence à parler de nos vies. Après plusieurs minutes d’échanges, il revient sur mon acte de voyeurisme
    
    — Tu avais déjà fait ça avant ? Sérieusement au point où on en est.
    
    — Non jamais, et toi ?
    
    — Ouais mais c’était en festival.
    
    — Ah oui pas mal, il s’était passé quoi ?
    
    — Dans une tente aussi je baisais avec une fille que je venais de rencontrer et on nous a regardés, t’as déjà fait avec des inconnus ?
    
    Excitée par la conversation et sous l’effet de l’alcool, je réponds directement
    
    — Non mais j’aimerais bien, ça pourrait être sympa.
    
    Je le vois, il semble ...