1. Quand l'élève est prête, le Maître apparaît... (15)


    Datte: 11/01/2022, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: Sensuelle Emilie

    ... avec un sourire sexy et lève les yeux vers moi. Il pose ses mains sur mes hanches et me maintient fermement pour m’empêcher de tomber. Au fur et à mesure que je descends, je sens ma robe remonter.
    
    À peine le pied posé au sol, je sens Mathieu m’attraper les bras et me ramener les poignets dans le dos. Il me les maintient fermement d’une seule main. Son autre main remonte sur ma gorge jusqu’à mon menton pour me ramener la tête en arrière.
    
    — Tu n’as pas arrêté de m’exciter depuis ce matin, dit-il en resserrant délicatement ses doigts sur ma mâchoire. Te rends-tu compte du jeu auquel tu joues ?
    
    — Qu’est-ce qui… vous dit que c’est un jeu, Monsieur ? réponds-je en utilisant ses propres mots.
    
    — Si tu savais tout ce qui m’est passé par la tête depuis le début de la réunion.
    
    Me collant contre lui, il fait glisser sa main sur le décolleté de ma robe et attrape la glissière de ma fermeture éclair pour l’ouvrir. Avant que je ne puisse le réaliser, il me débarrasse de mon vêtement et le jette un peu plus loin. Je suis quasiment nue entre ses bras.
    
    — Dommage que Richard soit venu nous interrompre tout à l’heure. Nous allons donc reprendre où nous nous sommes arrêtés. Mais avant…
    
    D’une main ferme, il me pousse en avant. Je m’effondre, le ventre sur la dernière marche de l’escabeau, qui me coupe le souffle. Ses mains me caressent les fesses avant d’y asséner une tape cuisante. Je lâche un cri, dans lequel se mêlent plaisir et douleur. Une deuxième frappe s’abat sur ...
    ... l’autre fesse.
    
    — Pourquoi, Monsieur ? Qu’ai-je fait ?
    
    — Je n’ai pas besoin de raison pour te faire ce dont j’ai envie, lâche-t-il en me fessant plusieurs fois de suite. Tu aimes, n’est-ce pas ?
    
    Un gémissement s’échappe de ma bouche en guise de réponse.
    
    — Réponds-moi !
    
    — Non.
    
    — Non ?
    
    — Non, Monsieur, je n’aime pas. J’adore.
    
    Je le sens se courber sur moi, son poids peser sur mon dos. Ses mains se rejoignent sur ma taille qu’il pince douloureusement, m’arrachant un nouveau cri avant de descendre sur mes fesses, dans lesquelles il enfonce le bout de ses doigts. La douleur irradie dans mon bassin, alors qu’il m’écarte les fesses.
    
    — C’est très sexy cette chaînette, là.
    
    — Mer-merci, Monsieur.
    
    Il rapproche ses pouces de ma fente pour l’ouvrir. Il saisit la chaînette des boules de Geisha et exerce des tractions progressives et les relâche avant de recommencer. Les boules appuient contre mon point G, me massent les chairs de l’intérieur. Mon cœur s’affole, ma respiration s’accélère.
    
    La tension sur la chaînette se relâche. Je tourne un peu la tête et le vois faire glisser sa ceinture de sa taille. Une vive inquiétude mêlée d’une excitation sans limite s’empare de moi : que va-t-il en faire ? Il sourit, un peu sadique, un sourcil haussé.
    
    — Tu vas avoir besoin de t’asseoir encore, cet après-midi. J’ai un autre jeu.
    
    Il attrape mes poignets et se sert de sa ceinture pour les lier. J’étouffe un gémissement alors qu’il tire dessus pour bien la serrer. Du ...
«1234...»