1. Lancé de Dés


    Datte: 11/01/2022, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: bytrouchard

    Traduction d'un texte de usm1carbine.
    
    *****
    
    Nous sommes lundi soir. Suzanne embrasse son mari qui part pour son travail. Ils sont mariés depuis quelques années et il travaille dans un casino comme gardien de sécurité. Elle entend la voiture partir et décide de se changer pour la nuit. Ses mains déboutonnent son chemisier et l'enlève. Puis elle se débat avec le fermoir de son soutien-gorge pour libérer ses gros nichons qui ne demandaient que ça. Elle les frotte pour enlever la marque et la douleur qu'ont laissé les élastiques.
    
    Elle se regarde dans le miroir. A 28 ans elle est en pleine forme. Ses gros seins ne tombent pas encore, les aréoles légèrement sombres accentuent ses mamelons. Elle continue de se regarder en caressant sa poitrine avec ses mains.
    
    Elle aurait dû faire l'amour avec son mari avant qu'il ne parte travailler. Elle est tellement excitée. Ses mains quittent ses seins à contrecœur pour déboutonner son pantalon et l'enlever. Sa culotte rose laisse apparaître le contour des lèvres de sa chatte. Son doigt passe dessus. Elle ferme les yeux en souhaitant avoir une grosse bite à baiser.
    
    Elle enfile une chemise de nuit après avoir abandonné avec réticence la caresse de sa chatte maintenant humide. Elle se couche dans son lit en pensant que son mari ne reviendra que dans neuf heures. Elle s'endort, sa main posée sur sa chatte et aussitôt elle se met à rêver d'une grosse queue qui la ferait gémir et crier. Ce rêve revient souvent ces derniers temps. Puis ...
    ... soudainement elle se réveille, effrayée. Des mains parcourent son corps, quelqu'un est vraiment là, ce n'est pas un rêve.
    
    Alors qu'elle veut crier, une main se pose sur sa bouche et elle voit la lumière être allumée. Il y a trois hommes noirs dans sa chambre.
    
    - Si tu restes une petite chienne blanche tranquille, peut-être que nous ne te ferons pas de mal. Dit l'un.
    
    - Pas beaucoup du moins! Dit un autre.
    
    Les hommes rient en mettant dans sa bouche une petite culotte qu'ils ont récupérée dans la panière de linge sale. Elle a mauvais goût. Puis les hommes la roulent sur le ventre et elle sent que ses poignets sont attachés avec son soutien-gorge. Ils attachent aussi ses chevilles avec la ceinture de son peignoir. Ils la font rouler sur le dos. Un des hommes la soulève et la jette sur son épaule.
    
    Une main passe sous sa chemise de nuit et caresse son cul à travers la culotte.
    
    - Ça va être génial les gars!
    
    Ils sortent de la maison, en vérifiant qu'il n'y a personne dans la rue. Ils la déposent sur le siège arrière d'une voiture. Un des hommes monte avec elle alors que les deux autres montent à l'avant. Elle essaie de crier, mais seuls des sons étouffés sortent de sa bouche.
    
    - Fais fermer sa gueule à cette salope blanche! Dit le conducteur.
    
    Suzanne sent une douleur vive sur son cul. L'homme claque ses fesses une nouvelle fois en disant :
    
    - Ferme-là putain de salope!
    
    Elle commence à sangloter en sentant la douleur vive dans son cul. Sa tête est sur le ...
«1234...»