1. Mon beau-père fait mon éducation sexuelle. (23)


    Datte: 10/01/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: mlkjhg39

    Le voyeurisme de Bruno tourne au candaulisme forcé quand il se rend compte que le jeune étalon laboure Lucie, son ex femme. 3
    
    Je m’appelle Bruno, je sais que c’est difficile à vivre pour ma femme Lucie, mais je ne peux m’empêcher de la tromper dès que c’est possible. D’ailleurs, mon mariage est en train de voler en éclat. (Pour ceux qui voudraient avoir plus de détails, il faudra lire ou relire les premiers épisodes de cette saga : Mon beau-père fait mon éducation sexuelle).
    
    Un détail me titille, est-ce que ? Je prends le joystick et zoom sur le dessous du sein gauche de l’inconnue. Cette tache, ce grain de beauté, je le connais, c’est celui de… de ma femme !!!!!! C’est mon ex, là, dans la pièce d’à coté ! Je tambourine sur le miroir, hurle, mais la salle est si bien insonorisée qu’ils ne doivent rien entendre et continuent leur dépravation. Ce n’est pas possible ! PAS POSSIBLE !!! Ça ne peut pas être Lucie. Elle ne peut pas me faire cocu en direct. Pas ça, pas comme ça !!!
    
    Suite :
    
    Je connais par ouï-dire la réputation de ce Claude. Je sais ce qu’il fait aux femmes, et qu’elles en redemandent. J’imagine ce qu’il va faire à mon ex. Il va jouer avec elle et ses copines, la prendre dans toutes les positions, peut-être même la sodomiser, tout ce qu’elle m’a toujours refusé. Je suis persuadé qu’elle préfère sa grosse bite que mon zob ridicule en comparaison de cocu de mari, enfin ex… J’imagine déjà cette énorme queue qui coulisse dans sa chatte pleine de mouille sous ...
    ... ses hurlements de plaisir.
    
    Ils changent de position, poussant une banquette devant le miroir de leur coté. Les trois femmes se mettent à plat ventre dessus, les genoux au sol. Le queutard les prend l’une après l’autre dans un drôle de jeu musical, son pieu défonçant celle du milieu et ses mains s’occupant chacune d’une chatte et d’un anus. Le pouce dans le cul et deux doigts dans la vulve jusqu’à la fourche de ses mains.
    
    Les filles commentent :
    
    -Hum…salaud, c’est bon d’avoir une grosse bite dans la chatte…
    
    -Et d’être doigtée en attendant son tour…
    
    Je réalise soudain que même si je fulmine de honte et de colère, je bande comme un âne, merde ! Je hais ce type qui laboure ma femme et en même temps j’admire cet étalon infatigable qui saillit deux pouliches et une jument sur le retour. J’ai essayé une fois de contenter deux filles mais l’expérience n’a pas été concluante car je n’ai pas pu tenir la distance. A chaque coup de bite, il visite la planète, de l’Afrique à l’Asie tout en explorant le nouveau ou l’ancien monde.
    
    Sa queue est si longue qu’aucune des trois filles ne peut supporter la totalité de son chibre.
    
    Ils changent de position encore une fois pour reprendre le même exercice mais cette fois j’ai devant moi les visages des chaudasses. J’ai en gros plan les rictus de la fille qui se fait mettre par un tel organe. Le pire, c’est quand c’est le tour de Lucie et qu’elle me fait un doigt d’honneur. Putain ! Cette salope doit savoir que je suis derrière la ...
«123»