1. Du bonheur à l'horreur (1)


    Datte: 09/01/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: La Trompe

    Cette histoire et les personnages sont totalement fictionnels. Elle sera découpée en plusieurs chapitres racontés par les deux personnages principaux.
    
    Charles
    
    Je m’appelle Charles, je suis un jeune homme de 22 ans, blond aux yeux bleus, assez sportif, malgré un visage quelque peu enfantin, je suis un beau garçon style gendre idéal. Je suis un ingénieur en bâtiment fraîchement diplômé qui vient de décrocher son premier CDI dans une grande entreprise, un peu pistonné par mon père (qui est le commissaire de police de la ville).
    
    En plus de ça, je suis en pleine préparation de mon mariage avec ma magnifique fiancée Adèle. En effet, c’est une sublime femme de 21 ans, svelte, brune, bronzée, avec de superbes petits seins bien ronds, mais surtout un fessier magnifiquement rebondi. Je l’ai rencontrée au collège et nous sommes tout de suite tombés fou amoureux l’un de l’autre, avec une image de couple parfait, et c’était vrai. Nous sommes un couple très catholique et timide, c’est pourquoi nos expériences sexuelles sont très limitées. Nous avons déjà fait l’amour, mais à de rares occasions, et seulement en position missionnaire. Bref, aucun de nous deux n’en a tiré un véritable plaisir dû à la culpabilité de ses relations hors mariage. Adèle est à la fin de ses études de professeure de français, elle cherche actuellement son stage de dernière année.
    
    Nous vivons tous les deux dans un petit appartement, en attendant que nos revenus montent. Bref, on peut dire que ma vie est ...
    ... bien lancée.
    
    Dans mon entreprise, je travaille en grande partie avec mon conducteur de travaux principal Carlos, et le chef de chantier Atif. Carlos est un homme de 55 ans, assez rustre et bedonnant. C’est un portugais à moustache, avec un réel charisme. Quant à Atif, c’est un algérien de 62 ans, proche de la retraite, c’est lui qui dirige directement les ouvriers, on peut donc dire que c’est une grande gueule, avec un physique imposant, grand, et lui aussi bedonnant. Bref, ce ne sont clairement pas des gravures de mode, mais ils m’ont pris sous leur aile, tel un petit protégé. Je suis assez timide donc le soutien de ces deux hommes d’expérience est d’une grande aide dans le milieu difficile du bâtiment.
    
    Notre mariage arrivant dans une semaine, j’avais posé des congés pour finaliser les derniers préparatifs. Pour fêter cela, Carlos avait organisé un repas chez lui avec Atif et nos femmes, ou pour mon cas, fiancée, respectives.
    
    J’étais prêt, attendant dans le salon qu’Adèle finisse de se préparer ; j’avais opté pour une chemise et un jean, plutôt décontracté, tout en gardant une certaine classe (cela restait un repas avec mes collègues). Je vis ma fiancée arriver dans une sublime robe saumon, mettant parfaitement sa silhouette en valeur ; elle était classe, tout en apportant une touche sexy.
    
    — Tu es vraiment magnifique mon amour !
    
    — Merci, tu ne trouves pas l’ensemble un peu trop sexy ?
    
    — Non, tu es simplement parfaite, mes collègues vont comprendre pourquoi ...
«1234»