1. Un job d'appoint (18)


    Datte: 31/12/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: Sensuelle Emilie

    Je suis surprise de voir une petite boîte posée sur une robe noire, sur mon lit. Une petite enveloppe accompagne les deux cadeaux.
    
    Pour Marion.
    
    Je reconnais l’écriture fine et élégante de Marc sur l’enveloppe. Je m’assois sur le lit, le cœur battant. Qu’est-ce donc ? Je n’ai rien fait pour mériter un cadeau. Fébrilement, je la décachète.
    
    Ta tenue pour ce soir.
    
    20 heures 30. Dans le salon.
    
    Les doigts tremblant, je saisis la boîte et l’ouvre. Je trouve deux paquets, dont un fait en papier de soie. Je le déplie, ma curiosité de plus en plus excitée. Je découvre un ensemble collier - bracelets en cuir noir. Lorsque je les sors, je me rends compte qu’il ne s’agit pas d’une simple parure.
    
    Une parure de soumise !
    
    Le collier et les bracelets sont larges de 5 centimètres et ornés chacun d’un anneau en métal. Leur cuir est épais. Un frisson d’inquiétude s’empare de moi. Que va-t-il faire de moi ? Depuis le début, je ne suis qu’un jouet entre ses mains et le pire... le pire c’est que j’aime vraiment ça. Est-ce ainsi qu’il compte continuer à me punir de ma conduite ? Si c’est le cas, je m’y soumets avec plaisir.
    
    Je regarde l’heure : 19 heures 30. Je ne dois pas tarder. Je file sous la douche, me lavant bien partout. Et quand je dis partout, je dis partout. Mon gant s’attarde sur mon sexe et mon anus. On ne demande pas à une femme de porter un tel ensemble sans attente obscène derrière la tête. Je me sèche rapidement et entreprends de me coiffer. Avec un ...
    ... collier comme ça, il faut que je me fasse un chignon. Quel que soit l’endroit où Marc m’emmène, il voudra que l’on voie que je lui appartiens. Il me faut bien un petit quart d’heure pour achever mon chignon, et lui donner un petit côté négligé en dégageant quelques mèches de mes cheveux. Je me maquille discrètement et termine par une touche de rouge à lèvres violet, celui que Marc préfère.
    
    Je retourne dans ma chambre. J’ouvre le second paquet et vois aussi qu’il a mis une robe bustier noire et une paire de bas résille autofixant. Je les enfile en prenant garde de ne pas les abimer et me glisse dans mes escarpins Salomé noirs. Il adore me voir seulement avec ces accessoires. Si au début, je trouvais ça vulgaire, maintenant, je me trouve très sexy. Je saisis le collier et le passe. Je règle le serrage pour bien sentir le cuir sur ma peau, sans pour autant me comprimer la gorge. Je mets ensuite mes bracelets en cuir. Je m’arrange pour que les anneaux soient bien apparents. Je me regarde dans le miroir : en talons hauts, les jambes gainées dans mes bas, avec mes accessoires de soumise, je donne bien l’image qu’il veut avoir de moi.
    
    En enfilant ma robe, je nous imagine bien aller dans une boîte de nuit et danser un slow langoureux tandis que ses mains se glissent sous ma robe, pour me caresser au milieu de la foule.
    
    Comment suis-je devenue aussi perverse ?
    
    Ma propre attitude me choque. Peut-être que je l’étais déjà, mais aucun de mes amants n’avait jusque-là éveillé cette ...
«1234...9»