1. Rencontre à l'italienne (2)


    Datte: 29/12/2021, Catégories: Gay Auteur: nicolas682021

    ... je relève à nouveau mon bassin pour libérer sa main et lui permettre de continuer ses explorations. Va-t-il aller jusqu’à un massage de la prostate ? Pour le lui suggérer, je me positionne en levrette. Une fois encore, et sans qu’un mot soit échangé, Flavio comprend mes désirs. Il introduit son index dans mon anus, que, d’un mouvement tournant de son doigt, il entreprend d’assouplir et de dilater. Puis, ayant retiré son index, il introduit son majeur tout au fond de moi, vraiment tout au fond, jusqu’à atteindre et toucher ma prostate. J’ai les yeux fermés pour profiter à fond de cet instant que Flavio, pour rester fidèle à l’esprit du tantrisme, veille à ne pas prolonger excessivement.
    
    Quoique...!!!!
    
    Il me demande de me relever. Nous sommes tous les deux à genoux, l’un contre l’autre, lui derrière moi, son torse collé contre mon dos. Il est à nouveau serré tout contre moi, son sexe - enfin légèrement dressé - enserré entre mes fesses, ses deux bras entourant mon torse, sa tête déposée sur mon épaule. Une fois encore, un moment intense de communion fusionnelle et charnelle !Nos corps sont à l’unisson. Je sens ses battements de cœur, réguliers et bien maîtrisés. Il me caresse les tétons. Je profite de l’instant. Je ferme les yeux. Je ne dis pas un mot.
    
    — Retourne-toi maintenant, Seb. Allonge-toi sur le dos. Ferme les yeux, continue d’écouter ton corps et de me laisser faire, me dit Flavio.
    
    Une fois encore, mon ami saisit le flacon d’huile de massage et s’en ...
    ... enduit le corps avant de se mettre à huiler mon torse: de la base du cou jusqu’à la frontière de ma toison pubienne. Il s’assied sur moi, face à moi, et entame le massage de mes épaules, du dessous de mes bras (hmmm, que c’est bon...!), de mes côtes, de mes hanches, du pourtour du nombril avant de remonter vers mes tétons et mon visage. Je sens ses longs doigts tactiles me caresser le tour des yeux, le nez, l’arrière des oreilles. Lorsque ses doigts reviennent à proximité de ma bouche, j’entrouvre celle-ci pour qu’il puisse y laisser pénétrer un doigt que je suce aussitôt avec avidité.
    
    Puis Flavio se retourne. Toujours assis à genoux sur moi. Je le vois de dos. Il enduit d’huile mes cuisses, mes jambes et mes pieds, puis s’incline jusqu’à pouvoir sucer l’un après l’autre mes doigts de pied. Ce faisant, il m’offre une vue imprenable sur ses fesses joliment musclées que je ne peux résister au plaisir de toucher, palper et caresser. Sa petite chatte frémissante est là, à portée de mes doigts. Dans la position qui est la sienne, pour fantasmer d’y pénétrer, il ne faut même pas écarter ses fesses...
    
    Simplement regarder...
    
    Je ne peux cependant résister à appuyer doucement le bout de mon doigt majeur sur son petit trou si provocant. Histoire de voir sa réaction. Compréhensif, Flavio ne manifeste rien, ce que j’interprète comme un feu vert. Je positionne alors plus fermement mon doigt à l’entrée de son intimité. L’huile de massage agit comme un lubrifiant. La pénétration de mon ...