1. Attachée


    Datte: 18/12/2021, Catégories: fh, ff, ffh, fplusag, couple, couplus, amour, fsoumise, revede, Masturbation Oral pénétratio, init, lettre, couplea3, Auteur: Scriptorx

    Toulouse, le 2 avril 1994
    
    Coucou ma douce,
    
    Comment se passe ton petit séjour à la mer ? Tu ne t’ennuies pas trop loin de moi ? Tu me manques aussi, tu sais… mais je n’avais pas le choix, ce projet de musée de l’espace me prend tellement de temps… J’espère que tu profites également de ces quelques jours loin de la ville. C’est vraiment une bonne chose que la maison soit si grande. Tu as pris la chambre bleue ? Tu as raison, c’est la plus isolée…
    
    Fais-toi plaisir… si tu vois ce que je veux dire… Le plaisir que tu te donnes à toi-même n’est pas tout à fait le même que celui que je te donne et, quand nous nous retrouverons, tu me montreras ce qui a « marché ». Il est très important de savoir ce qui nous fait du bien chacun de notre côté pour ensuite en faire part à l’autre. Alors, vas-y ma chérie, caresse-toi, utilise le gode que je t’ai offert autant que tu le souhaites ! Fais attention tout de même à ne pas crier trop fort, ta sœur et son mari pourraient s’inquiéter… Tu te doutes que je me masturbe également… À ce propos, la nuit dernière je n’arrivais pas à trouver le sommeil : j’ai élaboré un scénario qui, je l’espère, pourrait te convenir. Voilà donc ce que je te propose :
    
    **********
    
    Tu es attachée, poignets et chevilles, sur le lit et tu as les yeux bandés… Je suis allongé sur toi. Je t’embrasse voluptueusement, te caresse partout. Comme tu es attachée, tu es un peu… à moi : c’est moi qui vais diriger ton plaisir où je le souhaite… Tu as les chevilles ...
    ... attachées au pied du lit, donc déjà les jambes écartées… Tu sens lentement grossir ma verge qui caresse ta vulve. Mes mains saisissent tes seins, je te lèche les tétons fiévreusement… Ma bouche descend le long de ton ventre… j’atteins enfin une zone humide… odorante… sauvage… Sentir tes lèvres mouillées contre ma bouche me fournit une décharge… je sens mon sexe se raidir… Je lèche tout pour commencer, parfois ma langue tente de s’insérer délicatement en toi. Ensuite je décide de te titiller le clitoris avec ma langue… Tu sais, ma douce, j’adore ça… te sentir vibrer… J’aime l’odeur de ton corps, de ton désir, de ta chatte quand tu es excitée…
    
    Et justement tes réactions me ravissent ! Tu vibres de plaisir, tu gémis, ton bassin remue… comme si tu invitais ma queue à venir en toi… Tu adores cette langue qui te donne autant de frissons, qui caresse le clito doucement, puis plus rapidement… cette langue qui parfois lèche toute ta vulve goulûment… alors qu’au même moment ma queue vient caresser ton visage… Tu pousses un cri, un cri de surprise, mais tu comprends de suite de quoi il s’agit : alors que je te faisais un cunnilingus, une femme que j’ai conviée à partager nos plaisirs m’a remplacé sans que tu t’en rendes compte… Je ne suis pas fier de moi, car je t’ai tendu un piège, mais la règle est simple et nous l’avons fixée avant : tu es attachée, les yeux bandés, mais tu peux parler et dire stop à tout moment.
    
    Alors que je caresse ta bouche avec mon gland, j’attends ta réaction, ce ...
«123»