1. Cauchemar a Acapulco


    Datte: 24/11/2021, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byelko

    ... Diego ! T'entends cette chienne ? Lança Margarita, le regard lubrique, au gros moustachu.
    
    Celui ci s'approcha et promena un doigt sur la fente dégoulinante de la touriste française.
    
    Il fit le tour de la table et enfonça ses doigts dans la bouche de Myriam la contraignant à les sucer. Ecoeurée, celle ci obéit en faisant la grimaçe léchant sa propre mouille.
    
    Excité, Diego sortit son sexe gonflé et l'enfonça entre les lèvres de madame Sainclair qui poussa un rugissement etouffé par l'épaisseur de la bite. Derriere elle, Margarita lui claqua les fesses qui devinrent vite rouge pour l'obliger à sucer la bite de son collègue.
    
    Teresa poussait de longues plaintes en sentant la langue d'Anais lui lecher la vulve. Teresa avait contrainte la jeune fille à s'agenouiller devant elle. Elle avait retrousser la jupe de son uniforme et agrippant Anais par les cheveux elle l'obligeait à lui lecher la chatte. Pendant ce temps, derriere elle, Carlos lui avait enfonçer le gode et le faisait coulisser rapidement lui arrachant des plaintes et des gémissements. Soudain Teresa eut un orgasme qui la fit hurler et la laissa pantelante. Anais s'affala sur le sol et Carlos en profita. Il se libera et s'enfonca de tout son long dans la chatte d'Anais qui poussa un feulement rauque.
    
    L'agrippant aux hanches, l'homme lui donne de violents coups de reins la faisant couiner.
    
    Diego faisait coulisser son membre entre les lèvres rouges de madame Sainclair. Celle ci hoquetait tentant de ...
    ... recracher la bite mais Diego lui tenait fermement la tête. Elle suffoquait par moment les yeux exorbités, bavant sur la bite, pendant que Margarita lui lechait la vulve à grand coup de langue.
    
    Les cris et les supplications résonnaient dans la petite pièce. Myriam et Anais, debout, côte à côte,se faisait défoncer par Carlos et Diego. Leurs mains agrippées à leurs hanches, ils les pilonnaient violemment. Leurs ventres venant claquer contre leurs fesses qui tressautaient sous leurs coups de boutoirs. La bouche ouverte, la mère et la fille bavaient sur leur seins qui avaient été dégagés de leurs soutients-gorges. Teresa et Margarita, pas en reste, tirait sur les pointes de leurs mamelons les faisant couiner. Par moment Teresa faisait coulisser le sex-toy d'Anais dans son cul ou celui de sa mère. Cela donna une idée au douaniers qui décidèrent d'enculer ses deux bourgeoises françaises. Cris et prostestations de la mère et de la fille. Mais elle se retrouvèrent vite à quatre pattes sur le sol, échevelée, en sueur...Carlos commença en enfonçant son membre dans le cul de Myriam qui se mordit les lèvres sous l'infamante intromission. Il fit coulisser sa bite doucement d'abord puis de plus en plus vite élargissant le rectum de madame Sainclair. Celle ci le regard fou, halète et gémit. Elle entend les gémissements de sa fille qui subit le même sort de la part de Diego. Ses seins gigottent dans tous les sens sous les coups de pines du douanier.
    
    Sentant le plaisir monter de leurs reins, les ...