1. Expérience éhangiste pour Florence. (1)


    Datte: 23/11/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: mlkjhg39

    EXPERIENCE ECHANGISTE POUR FLORENCE.
    
    Encore une soirée de vernissage où je me demande ce que je suis venu faire. Après une coupe de champagne, quelques petits fours ainsi que quelques personnes que je connais de vue, je n’ai plus qu’une envie, enlever mes chaussures à talons et regagner mon lit bien chaud.
    
    Mais, alors que j’envisage déjà de récupérer mon manteau, une voix derrière moi me demande doucement : "Vous partez déjà ?"
    
    Je me retourne, la voix m’est inconnue mais pas le visage. C’est celui du peintre dont je viens de voir l’exposition.
    
    Comment partir sans paraître grossière ? Je fais contre mauvaise fortune bon cœur. Après tout cet homme est charmant, des cheveux châtains, des yeux verts et pourtant je sais qu’il est encore célibataire.
    
    Le vernissage continue. Mais, dans une autre salle, quelques mètres plus loin il y a un dancing style année 1980. Mon nouveau chevalier servant qui s’appelle Maxime me dit que ma tenue lui donne plus envie de danser que de continuer cette expo où son attaché de presse fera aussi bonne figure que lui.
    
    Son sourire me charme et j’accepte en lui disant : "Pourquoi pas ?"
    
    La discothèque s’appelle « l’Angel’s » et l’accueil est chaleureux. Nous déposons nos affaires au vestiaire où on nous remet un petit cadenas numéroté. J’accepte une première danse. Ensuite, au fur à mesure de la soirée, je m’aperçois que les autres personnes sont singulièrement plus dénudées que moi. Une affiche à coté d’une tenture murale attire mon ...
    ... attention : "Ce soir, soirée libertine spéciale débutant".
    
    D’abord surprise, je me dis encore "Pourquoi pas?" Cette fois ci, c’est pour un slow langoureux que m’invite Maxime en me murmurant, "je te trouve très belle".
    
    On dirait que les gens savent à quoi s’attendre car les femmes portent des tenues arachnéennes ou suffisamment transparentes pour attiser le désir de leur partenaire. La plupart des hommes ont des pantalons si moulants qu’ils mettent en valeur leur petit cul ou leur paquet sur la face avant.
    
    Je remarque alors que Maxime a une tenue du même genre et la chose a l’air assez prometteuse.
    
    Mais où je me suis fourrée ? La danse est assez lascive et nous nous collons comme des coquillages au rocher.
    
    Je m’aperçois soudain qu’il y a de moins en moins de couples dans cette salle. J’en vois un disparaître derrière la tenture et Maxime tout en virevoltant nous amène tout doucement dans ce coin là.
    
    Nous nous retrouvons dans une sorte de sas avec un deuxième vestiaire. Une employée nous tend une petite cage grillagée en nous précisant :
    
    -Si vous voulez aller plus loin, vous devez vous servir de votre cadenas pour enfermer tous vos vêtements que vous déposerez ici. Derrière cette deuxième tenture commence la « soirée libertine ».
    
    Je comprends enfin l’utilisation de ce cadenas pour déposer nos affaires personnelles et éventuellement facturer quelques consommations, l’entrée (10 Euros) ne se payant qu’à la sortie.
    
    Je suis une femme de 47 ans. J’ai été ...
«123»