1. Aire de repos le soir...


    Datte: 21/11/2021, Catégories: fhh, fhhh, couplus, candaul, voiture, fsoumise, Voyeur / Exhib / Nudisme noculotte, Oral pénétratio, fsodo, tutu, totalsexe, Auteur: Bruno 50 ans

    Bientôt minuit…
    
    Nous rentrons d’une petite balade dans ce village si mignon. Nous quittons la route pour rejoindre notre voiture garée en haut d’un champ, cachée derrière des bosquets. On se voit à peine tant la nuit est sombre. On se devine.
    
    Tu portes ta petite robe rouge sexy, fluide, seul vêtement collé sur ton corps. Il fait encore très chaud et tu as défait trois boutons… Je profite de ton décolleté si tentant. Je devine tes beaux seins libres de tout mouvement.
    
    À l’arrière de la voiture, je te prends dans mes bras. On s’embrasse longuement. Je lèche ta peau que tu as parfumée d’un lait coco si délicieux. Ma main dans tes cheveux… mes doigts caressent ton visage, ton cou…. Je pose ma main sur ton petit cul et t’attire contre moi. Je me faufile sous ta robe et profite de tes fesses nues… Tu n’as pas mis de culotte !
    
    Ta main s’aventure dans mon caleçon et libère ma petite queue. Tu la saisis puis descends sur mes bourses…
    
    Quelqu’un nous observe et approche sans bruit. On le distingue à peine dans la nuit. Il n’est pas plus grand que moi, plus jeune. Tu te colles à moi et me regardes, inquiète et me demandes :
    
    — Oooh Bruno, on fait quoi ?
    
    Je te rassure en chuchotant à ton oreille :
    
    — Je suis là, avec toi, ma chérie.
    
    Tu gardes les yeux fermés et ne parles pas. Je crois que nous allons vivre les fantasmes que nous avons écrits dans nos fictions libertines.
    
    Je continue de t’embrasser et nos caresses reprennent. Tu sens qu’il est tout près de nous ...
    ... maintenant. Nous continuons nos baisers. Tu ressens un frisson d’excitation, mais tu gardes les yeux fermés quand il pose sa main sur ton bras en le caressant et remonte jusqu’à ton épaule, pendant que je dévore ton menton, ta bouche. Tu le laisses faire quand il prend ta main et la dirige dans son caleçon. Je t’encourage et te murmure à l’oreille que nous allons adorer cette rencontre.
    
    Du bout des doigts, tu caresses doucement son sexe. Tu l’as dans ta main et le branles doucement.
    
    On descend les bretelles de ta robe qui tombe sur l’herbe. On caresse, on embrasse, on aspire tes seins magnifiques. Ton corps vibre de plaisir. Tu nous branles fort maintenant. Nous gémissons de plaisir tous les trois.
    
    — Continue ! Laisse-toi aller ! Défoule-toi !
    
    Tu te mets à genoux devant nos deux petites queues. Je prends ton visage dans mes mains et guide mon sexe dans ta bouche en tirant tes cheveux en arrière, fort. Je sais que tu adores.
    
    Tu commences à me sucer et continues à le branler. J’aime quand tu t’appliques à me sucer, à me lécher.
    
    Je te dis :
    
    — Libère-toi, tu vas être notre petite salope.
    
    Je te relève et te pénètre par-derrière. Ma petite queue remplit ta petite chatte trempée. Je vais et je viens en toi, mon amour. Tu te cambres et te penches sur lui. Son sexe vient effleurer ta joue. Il en profite pour caresser ta bouche avec sa queue dure. Tu succombes au plaisir interdit et ouvres tes lèvres. Il glisse en toi profondément et tu l’avales en entier sans ...
«1234»